Page 1 sur 4

Vieille fonte à grosse tête.

Posté : 11 juil. 2019, 14:56
par Marco
Salut,
y'a cinq ans, j'échangeais ma Triumph Bonneville T 140 contre une Royal-Enfield Bullet "Big-head" de 1959, sur la base de quelques photos de la bestiole.

L'engin, tel que je l'avais récupéré, était comme ça :
BH 500 en mars 2015_o.jpg
BH 500 en mars 2015_o.jpg (148.93 Kio) Vu 564 fois


Mes deux Bulet 500.JPG
Mes deux Bulet 500.JPG (171.59 Kio) Vu 481 fois


C'était une moto bricolée, au passé incertain, avec beaucoup de trucs à reprendre... d'origine, une Bullet Big-head doit plutôt se présenter comme ça :
1960_Big-Head_Bullet.jpg
1960_Big-Head_Bullet.jpg (86.22 Kio) Vu 564 fois


Bullet 500 BH rouge.jpg
Bullet 500 BH rouge.jpg (189.28 Kio) Vu 564 fois


Bref, je savais que le chantier serait long, qu'il faudrait acheter de la pièce et j'ai commencé le démontage et l'inventaire, notamment avec l'aide inestimable de l'ami Pryt qui est certainement le Français connaissant le mieux ces machines très rares chez nous.



Le moteur tournait normalement quand j'ai récupéré cette Bullet B-H, mais tout était à reprendre.
Et puis le temps a passé vite, la Bullet démontée et les premières pièces acquises sont passées du milieu de l'atelier à un coin de plus en plus poussiéreux, faute de temps.
Pryt, ce cher ami, me taquinait régulièrement du fond de sa retraite Médocoise : "t'en es où de la Big-head ?" Et moi : "heu, bof, ça n'avance pas tellement..." Et puis un jour, v'la qu'il m'annonce qu'en juillet 2019 se tiendra le 70è anniversaire de la Bullet, en Angleterre et que ça serait chouette qu'on y aille ensemble. Seulement voilà, début 2019, ma Big-head était toujours à l'état de tas de pièces... bref, on discute et finalement, j'ai foutu tout l'ensemble (le tas de pièces) dans un fourgon emprunté à un copain et début avril, le tas de pièces s'est retrouvé dans l'atelier de Pryt, après une petite croisière en ferry pour traverser l’estuaire de la Gironde.

Par mail ou par téléphone, je recevais des nouvelles...
Strangefruits1Net.JPG
Strangefruits1Net.JPG (105.24 Kio) Vu 564 fois


PartCycleNet.JPG
PartCycleNet.JPG (82.9 Kio) Vu 564 fois


BV3net.JPG
BV3net.JPG (88.41 Kio) Vu 564 fois


partie-cycle juin15.JPG
partie-cycle juin15.JPG (96.98 Kio) Vu 564 fois


juin23net.JPG
juin23net.JPG (102.63 Kio) Vu 564 fois


Et puis hier, au premier coup de kick, elle a fait entendre son "potopoto" caractéristique :
PrêteNet.JPG
PrêteNet.JPG (94.7 Kio) Vu 564 fois


Pryt a fait un super boulot et ça n'a pas été simple, il vous en parlera peut-être.

Maintenant, j'ai hâte de la revoir et de rouler avec... et surtout de rouler avec Pryt sur les terres d'origine de cette vieille fonte à "grosse tête".

Re: Vieille fonte à grosse tête.

Posté : 11 juil. 2019, 15:14
par Ded31
Génial !!! :amour:
Supebe machine que cette Big Head.
Et bravo à Philippe pour le travail.

:oué:

Re: Vieille fonte à grosse tête.

Posté : 11 juil. 2019, 15:30
par fab le motard
:amour: :amour: :amour:

:oué: :oué:
encore
on pourrait en faire un article pour le site ?

Re: Vieille fonte à grosse tête.

Posté : 11 juil. 2019, 15:37
par Marco
fab le motard a écrit :on pourrait en faire un article pour le site ?

Merci de cette proposition Fab', mais on va peut-être attendre un peu... déjà, attendons les avis de Pryt, si il souhaite en dire davantage.
Cette belle histoire ne fait que commencer, après un prélude qui a longtemps trainé.

Re: Vieille fonte à grosse tête.

Posté : 11 juil. 2019, 16:42
par GeLeon
Oui, une belle histoire.

Ça me fait penser que j'ai plusieurs vieilles brèles dans le garage à remettre en état :grmmml:

Re: Vieille fonte à grosse tête.

Posté : 11 juil. 2019, 17:11
par pinsole07
Très belle histoire en effet :)
Vivement la suite ;)

Re: Vieille fonte à grosse tête.

Posté : 11 juil. 2019, 17:27
par druid
Chouette pétoire :oué:

Re: Vieille fonte à grosse tête.

Posté : 11 juil. 2019, 18:34
par andrebutor
Super boulot, bientot sur la route ?

Re: Vieille fonte à grosse tête.

Posté : 11 juil. 2019, 19:30
par filou
J'étais à Soulac cet APM, j'aurais presque pu aller la voir ...

Re: Vieille fonte à grosse tête.

Posté : 11 juil. 2019, 20:36
par PRYT
filou a écrit :J'étais à Soulac cet APM, j'aurais presque pu aller la voir ...

Ben oui Filou, t'étais vraiment pas très loin...si ça t'arrive encore, fais-moi signe !
Comme le dit Marco, le moteur semblait être l'élément le mieux conservé - (entretenu ? - on l'espère) - de cet ensemble assez hétéroclite et qui avait bien vécu (enfin bien est une façon de parler).
Je soupçonne cette moto d'avoir fait du cross.
Côté partie cycle il a fallu tout reprendre, et en détail, avec des galères en cascades, pas très graves mais de celles qui ajoute du temps au temps.
Par exemple, pour mettre en pièces le double frein simple came avant, il a fallu laisser tremper dans du gasoil, employer une clé à choc et chauffer au chalumeau.
Les câbles de frein étaient montés de façon inchangeable au bord de la route...et tutti quanti.
La Big Head (= Super Culasse, clin d'oeil à Motobécane) est une moto rare mais qui déroge quelque part aux principes de base de Royal: entretien et mécanique facile, tant pour le privé que pour le pro. La majorité de l'entretien doit pouvoir se faire moteur dans le cadre.
Alors oui, c'est un beau moteur, impressionnant, mais qui ne vaut pas les difficultés que son énorme culasse induit pour bosser dessus. Par exemple, il est très difficile de déculasser moteur dans le cadre, il faut manoeuvrer, basculer à droite, à gauche pour extraire les tiges de culbus car la forme de la culasse et le tube de cadre ne permettent qu'un dégagement restreint (cf l'avant dernière photo).
Donc il vaut mieux mécanique moteur sur l'établi...et quand on sait la galère de sortir seul l'ensemble moteur/BV du cadre. Et moi qui lui ait collé un boitier rigidificateur au cul de la BV, ça fait un ensemble bien long, lui aussi sans débattement possible !!, Un chausse-pied qu'il faudrait ; heureusement il y a une astuce, que je recommande d'ailleurs à tous possesseurs de fonte amenés à sortir leur moteur.
La BV est boulonnée sur le moteur avec 4 longs goujons et 4 écrous. On visse les goujons (excuses Serge !!), on enfile la BV et on serre les écrous, ça c'est ce qu'il existe.
Eh bien je transforme les goujons en vis: un montage à blanc pour repérer la place des écrous + une marge pour leur serrage et je soude les écrous à l'arc sur les goujons. (Attention les goujons ont une extrémité avec filetage long, c'est celle qui se visse dans le moteur, le côté court est pour les écrous).
De cette façon, je remonte l'ensemble platines/béquille et la moto se tient toute seule; je pose la BV, j'enfile les goujons à ras de la BV puis je présente le moteur , on le fixe à l'avant au cadre et on pousse les goujons qu'on vissent à fond.
Et c'est bien pratique de pouvoir sortir le moteur sans toucher à la BV et à la béquille. Modif quasi indispensable pour une BH.
Petit détail: il faut faire 2 gorges sur l'entretoise mobile du cadre derrière la BV pour permettre le passage (et le serrage) des écrous...ou se procurer la pièce toute faite (parts list Interceptor 1A).
Et tout le reste (magnéto, avance, circuit électrique, nouveaux garde-boue, repose-pied...la liste est longue)
Ya pu K tester tout ça, rouler un minimum avant de partir jeudi.

Re: Vieille fonte à grosse tête.

Posté : 11 juil. 2019, 22:43
par Adrian O
Une Bullet Redditch, l'allumage Lucas SR1, et la culasse "Big Head", c'est une recette parfaite, n'est-ce pas? ;)

A.

Re: Vieille fonte à grosse tête.

Posté : 11 juil. 2019, 23:25
par PRYT
Eh oui Adrian, tu en sais quelque chose.
On te verra à Stanford je crois ? Tu reverras ton ancienne.
Pour ma part, je préfère les Bullet 500 1957 et 58: elles ont la SR1 et si tu mets des grosses soupapes dans leur culasse (le kit Bip reprend la taille de la soupape d'admission de la BH), tu as une moto qui marche aussi bien qu'une BH sans en avoir les inconvénients.
Toutefois, l'avantage de la BH c'est que tu peux vraiment la gonfler.
En effet, cette culasse avait été développée à la demande des américains courant le 1/4 de mile en dirt track: fallait que ça envoie velu !
La recette a été de s'inspirer de la culasse des twins, de mettre une grosse soupape à l'admission (47,6 mm vs 44,4), l'échappement restant à 41,2 mm, et surtout un conduit d'admission de 38 mm (au lieu du 30 standard).
Si les culasses de Fury ont bien été livrées par l'usine en 38, les BH "ordinaires" sont restées en 30, ce qui limite sérieusement l'intérêt de cette culasse si on ne la "fore" pas à 38, ce qui n'est pas dangereux en raison de la "moëlle" qui existe de conception autour du conduit d'admission.
En maintenance, je pense que monter le kit soupape de compétition Bib réf 90052 est une bonne solution pour des soupapes de cette taille avec un profil modernisé (queues plus minces), tant sur une BH que sur une culasse classique.
Une 500 Bullet BH était vendue pour 27 cv, une57-58 pour 25 cv.

Re: Vieille fonte à grosse tête.

Posté : 12 juil. 2019, 08:10
par druid
Sujet intéressant :oué:

Grosses soupapes en effet. On n'est qu'à 42,8 mm sur une Veloce.
En revanche, une simple Venom d'origine crache 37cv, une Thruxton en délivre 41.

Les plus gros handicaps des moteurs RE résidaient dans le fait qu'avec des tiges de culbus longues comme un jour sans pain, ces moteurs ne prenaient pas de tours; et que la largeur du carter moteur engendrait un manque de rigidité préjudiciable, toujours en comparaison avec un moteur Velocette, même d'avant guerre.
Ça reste néanmoins de la belle mécanique. ;)

Re: Vieille fonte à grosse tête.

Posté : 12 juil. 2019, 08:39
par maria incarnation
PRYT a écrit :.../...monter le kit soupape de compétition Bib .../...

Etanchéité parfaite... ;)

Re: Vieille fonte à grosse tête.

Posté : 12 juil. 2019, 08:51
par PRYT
C'est vrai qu'un carter de Veloce est particulièrement étroit et que de ce fait le vilo assemblé est très rigide.
C'est pourquoi RE a adopté pour les twins un vilo véritablement monobloc, avec d'énormes tourillons, conception qui le rendait très solide et très rigide...Fag a du inventer les roulements à rouleaux "tonneaux" pour palier la "flexibilité" des vilos de twins anglais autrers (pour les Commando par exemple).
De même pour les tiges de culbus: celles des Bullet sont longues mais dans le standard anglais de l'époque.
Celles des twins, avec leurs arbres à cames surélevés, et une came à chaque coin, sont particulièrement courtes, et faciles à poser, encore une fois pas comme les autres twins anglais.
Une Fury, avec la culasse à 38 mm, préparée pour le dirt-track, était modifiée assez radicalement: remplacement de la bielle par une Chevrolet plus courte, raccourcissement du cylindre en proportion, et donc des tiges de culbus. Elle sortait près de 50 CV.
À l'attention des non mécanos: ces modifs n'avaient aucune incidence sur la course du piston (forcément haute compression) puisque celle-cil est donnée par la distance entre les axe des tourillons du vilo et du maneton de tête de bielle (et qu'on ne modifiait pas).