Image
NE PAS FAIRE DE VIREMENT INSTANTANÉ FACTURÉ 1€ À LA RA PAR LE CRÉDIT MUTUEL ASSOCIATION.

Classic ou standard

Pour parler de ces charmants monos, choix de la couleur, du sélecteur, essais, avis, tout tout tout, mais on laissera la partie mécanique au garage.
Avatar du membre

filou
Membre RA 2021
Messages : 2585
Enregistré le : 12 janv. 2012, 20:54
Votre moto : EFI Chrome
Modèle de votre autre moto : Interceptor Chrome.
Localisation : Picardie

Re: Classic ou standard

Messagepar filou » 18 oct. 2019, 00:06

De toute façon, Classic ou Standart, elles sont belles toutes les deux.










Surtout la Classic.







Surtout noire et chrome.
:mrgreen:
"Aussi grand que soit un trou, il y a toujours quelque chose autour."
Cavanna.

Image

Avatar du membre

Marco
Membre RA 2021
Messages : 8692
Enregistré le : 26 mars 2007, 19:34
Votre moto : 500 Fonte (Bullet)
Modèle de votre autre moto : RE Bullet 500 1959
Localisation : Banlieue nord (93)

Re: Classic ou standard

Messagepar Marco » 18 oct. 2019, 00:52

Ce n'est pas aussi simpliste en fait car dans les années 50, plusieurs types de cadre se côtoyaient d'une marque à l'autre et d'un modèle à l'autre au sein d'une même marque suivant les motos.

Les cadres
Juste après la 2è guerre mondiale, la quasi majorité des motos étaient encore à cadre rigide à l'AR, sans aucune suspension, rogatons des motos d'avant guerre, bien que quelques marques avaient dans leurs gamme des moto à suspension par bras oscillant, comme les Guzzi de la gamme GT et les Vincent HRD, en mono et en V-twin, mais c'était plutôt rare.

Pourtant, dès la fin des années 30 et jusque dans le milieu des années 50, il y avait des motos à cadre rigide, mais avec une suspension AR coulissante, au débattement limité (BMW R71) et après guerre, la suspension coulissante se généralise, toujours sur des cadres rigides (BSA A10, Motobécane R 44 puis les modèles Z, Norton et plein d'autres... Triumph, pour sa sa 6T, avait opté pour le cadre rigide et une suspension AR à moyen suspendu, un truc lourd avec très peu de débattement). Dans cette période un peu transitoire, les constructeurs proposaient de la moto utilitaire et déjà, des modèles de grand tourisme ou "sport".

Dans le courant des années 50, la suspension AR par bras oscillant et combinés ressorts-amortisseur hydraulique se généralise, ce qui impose la mise en production, pour les constructeurs, de nouveaux cadres : ça a pris du temps, car il fallu changer l’outillage de production, c'est du lourd question investissement.
Royal-Enfield fut précurseur en passant au bras oscillant pour la Bullet modèle 1949. Ce sont alors des motos "modernes", alors que leurs moteurs sont encore quasiment ceux de la fin des années 30 et courant années 40. Par ses succès en trial, Enfield fait la preuve de la supériorité du cadre dit "suspendu" ou "oscillant" (avec bras oscillant AR). Les autres marques anglaises s'y mettent à leur tour, mais assez lentement car refaire de nouveaux cadres, ça coûte cher.

Les selles
Quand la suspension coulissante (dans un cadre toujours rigide à l'AR) s'est répandue durant une dizaine d'années (du milieu des années 40 au milieu des années 50), c'était toujours la selle suspendue sur ressorts apparents qui était montée principalement car ces cadres rigides à suspension coulissante sans amortissement hydraulique (parfois avec des amortisseurs par compas et disques de friction) n'offraient pas encore le confort qui viendra plus tard avec les suspensions oscillantes. Mais déjà, des marques proposaient en option la selle biplace en mousse, montée rigide sur l'AR du cadre, pour satisfaire la clientèle demandeuse de duo.

Au début des années 50, malgré le modernisme de ses suspensions, la Bullet est encore équipée d'origine de la selle suspendue sur deux ressorts hélicoïdaux, ce qui est le standard le plus courant dans toute la production des motos puisque la plupart des marques de grandes diffusion n'ont pas encore adopté la suspension à l'AR oscillante et il fallait préserver un minimum de confort au pilote : c'est donc la selle qui étaient suspendue... ceux qui voulaient rouler en duo montaient un "tan-sad", une selle additionnelle boulonnée au garde-boue AR ou directement sur le porte-bagage qui prolongeait la boucle AR du cadre rigide.

La plupart du temps, les firmes de motos ne fabriquaient pas eux-mêmes ces selles : elles étaient produites en grandes quantité par des fournisseurs indépendants qui ne faisaient parfois que ça.

Et puis quand les suspensions oscillantes AR se sont vraiment généralisées à l'ensemble des constructeurs et que les cadres rigides ont été abandonnés, la selle monoplace suspendue sur ses ressorts apparents a disparu aussi, remplacée par la généralisation des selles biplaces en mousse collée sur un fond rigide, le tout boulonné rigide sur la boucle AR des cadres devenus "oscillants".

Aujourd'hui, l'aspect "vintage" des Bullet actuelles fait qu'on peut encore leur coller une selle à ressorts et certains trouvent ça plus confortable que la selle biplace. Mais ça dépend aussi de la qualité de la mousse de la selle biplace, de sa densité. Celles en latex sont très bien, celles en mousse synthétique sont plus molles et elles ont moins de tenue, ce qui les rend moins confortables.
Sur la EFI Classic, la selle suspendue montée d'origine est assez confortable car en fait, elle mixe l'avantage de la suspension par ressort et la qualité de la mousse de l'assise. Certains adorent, d'autres pas trop... car le problème d'une selle suspendue, très bien en tourisme pépère, c'est qu'on y perd aussi en "maintien" corporel sur la moto... l'assise est un peu flottante et le bassin du pilote se balade un peu. Sur une biplace montée rigide, le cul est calé sur la selle, le bassin est plus posé et sert de pivot au rachis du pilote qui se sert plus de ses jambes pour "coller" à sa monture et de ses pieds sur les repose-pieds pour prendre ses appuis.
D'autres estiment qu'une bonne biplace permet de glisser un peu d'avant en AR, ce qui permet de changer un peu de position sur longs trajets, de modifier ses appuis plantaires et donc de faire reculer le moment de la fatigue, alors qu'une selle monoplace ne permet généralement qu'une seule et même position durant tout le trajet.
Mais l'une ou l'autre, c'est vraiment une question de feeeling, de type de conduite et aussi de qualité de la selle elle-même.

Quant à l'aspect "historique", pour faire simple, on va dire que du temps des motos à cadres rigides, jusque dans les années 50, le standard, c'est la selle monoplace suspendue sur des ressorts et pour les motos à suspensions oscillantes qui se généralisent à partir des années 60, c'est la selle biplace montée rigide qui devient la norme.
"La liberté des autres étend la mienne à l'infini".(Mikhail Bakounine)
. /__\.
(°\=/°)
¨¨¨¨¨

Avatar du membre

aegirson2
le moteur tourne bien
Messages : 724
Enregistré le : 29 août 2019, 13:38
Votre moto : 650 Interceptor
Prénom : Thomas
Localisation : Brest

Re: Classic ou standard

Messagepar aegirson2 » 18 oct. 2019, 07:46

Super intéressant cet historique ! :super:
Royal Enfield Interceptor 650 Orange Crush

Avatar du membre

fab le motard
Membre RA 2021
Messages : 21443
Enregistré le : 15 mai 2006, 22:14
Votre moto : 500 Fonte (Bullet)
Prénom : Fabien
Localisation : Lyon
Contact :

Re: Classic ou standard

Messagepar fab le motard » 18 oct. 2019, 08:16

Pour en revenir à la question classic ou standard

encore un argument pour la standard, elle est moins chère et mieux équipée (2 places)

Avatar du membre

Gael
Membre RA 2020
Messages : 1286
Enregistré le : 14 août 2017, 21:38
Votre moto : EFI Classic
Modèle de votre autre moto : 350 XT (87)
Prénom : Gael
Localisation : Rouze (Ariege)

Re: Classic ou standard

Messagepar Gael » 18 oct. 2019, 12:18

Oui, super la tranche d'histoire! Merci.
Ce qui se conçoit bien, s'énonce clairement, et les mots pour le dire, arrivent aisément. (enfin normalement, pas toujours...)

Avatar du membre

aegirson2
le moteur tourne bien
Messages : 724
Enregistré le : 29 août 2019, 13:38
Votre moto : 650 Interceptor
Prénom : Thomas
Localisation : Brest

Re: Classic ou standard

Messagepar aegirson2 » 18 oct. 2019, 13:23

Personellement, j'opterai pour une Classic, mais c'est uniquement sur des critères esthétiques.
Royal Enfield Interceptor 650 Orange Crush

Avatar du membre

Topic author
Thierry du 17
Membre RA 2020
Messages : 269
Enregistré le : 04 oct. 2019, 11:08
Votre moto : EFI Bullet Standard
Localisation : Pas loin de La Rochelle

Re: Classic ou standard

Messagepar Thierry du 17 » 19 oct. 2019, 14:16

Bon, ça sera une standard noire et je l'aurai mardi avec l'aide d'un membre du forum qui me prête très gentiment sa remorque. Et une de plus dans le 17. Merci à tous pour vos réponses. Vous aurez les photos.
Maintenant va falloir l'équiper en sacoches et porte bagage. Celui qu'on voit partout, très anguleux et en porte à faux à l'arrière est très moche. Y a pas mieux?
Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas. Sitting bull


bulot46
le moteur tourne bien
Messages : 1191
Enregistré le : 23 mai 2018, 23:13
Votre moto : EFI Chrome
Modèle de votre autre moto : CB 500 2002
Prénom : Jérôme
Localisation : Figeac

Re: Classic ou standard

Messagepar bulot46 » 19 oct. 2019, 15:09

Bravo ! Excellent choix, :oué:
Tu mettras des photos hein ?

Avatar du membre

jpv17
Membre RA 2021
Messages : 5230
Enregistré le : 23 oct. 2014, 17:24
Votre moto : Himalayan
Modèle de votre autre moto : Moto Guzzi v7 2012 - Bullet Standard noire 2015 (vendue) Himalayan 2018 (vendue)
Prénom : jean-Pierre
Localisation : Aytré, près de La Rochelle

Re: Classic ou standard

Messagepar jpv17 » 19 oct. 2019, 15:26

Marco a écrit :Ce n'est pas aussi simpliste en fait car dans les années 50, plusieurs types de cadre se côtoyaient d'une marque à l'autre et d'un modèle à l'autre au sein d'une même marque suivant les motos...

... temps des motos à cadres rigides, jusque dans les années 50, le standard, c'est la selle monoplace suspendue sur des ressorts et pour les motos à suspensions oscillantes qui se généralisent à partir des années 60, c'est la selle biplace montée rigide qui devient la norme.


:oué: Très intéressant, merci d'avoir pris le temps de réaliser cet historique.

Avatar du membre

PRYT
Membre RA 2021
Messages : 3430
Enregistré le : 25 oct. 2006, 10:35
Votre moto : 500 Fonte (Bullet)
Modèle de votre autre moto : RE 700 Super Meteor 1961
Prénom : Philippe
Localisation : Pointe du Médoc

Re: Classic ou standard

Messagepar PRYT » 19 oct. 2019, 18:06

Les Bullet (les Royal en général) ont eu les selles biplaces à/c 1955.
C'est pourquoi les indiennes ont toujours eu des biplaces.

Avatar du membre

Ded31
Casque d'or
Messages : 20996
Enregistré le : 23 sept. 2007, 20:04
Votre moto : 500 Fonte (Bullet)
Modèle de votre autre moto : Bullet 612 Fonte boite bon coté, Guzz V7 Racer.
Prénom : Didier
Localisation : Toulouse (Ramonville)
Contact :

Re: Classic ou standard

Messagepar Ded31 » 19 oct. 2019, 18:56

Biplace historique ou pas, moi je suis mieux sur ma selle à ressorts.
Et ça tombe bien car ma passagère préfère elle aussi sa selle à ressorts à l'arrière !
Pour le look.... :polom:

:old:
Quand on n'aime pas un dessin, on ne tue pas les gens, on en fait un plus joli - (Léa 6 ans).
---------------------oOo--------------------
C'est avec les vieilles "fontes" qu'on fait les meilleurs trips !!!
http://ded31-royal-blog.blogspot.com/

Avatar du membre

Jean-do 74
Membre RA 2021
Messages : 694
Enregistré le : 12 sept. 2010, 11:09
Votre moto : EFI Classic
Modèle de votre autre moto : CALIFORNIA -TERROT HCTL
Prénom : Jean-Dominique
Localisation : BERNEX 74
Localisation : BERNEX 74

Re: Classic ou standard

Messagepar Jean-do 74 » 22 oct. 2019, 13:47

CLASSIC ! Et je ne m' en lasse pas. Amitiés à tous bien évidemment.
Fichiers joints
RE (219).JPG
RE (219).JPG (241.5 Kio) Vu 1278 fois
Pas vite mais bien !

Avatar du membre

jpv17
Membre RA 2021
Messages : 5230
Enregistré le : 23 oct. 2014, 17:24
Votre moto : Himalayan
Modèle de votre autre moto : Moto Guzzi v7 2012 - Bullet Standard noire 2015 (vendue) Himalayan 2018 (vendue)
Prénom : jean-Pierre
Localisation : Aytré, près de La Rochelle

Re: Classic ou standard

Messagepar jpv17 » 22 oct. 2019, 17:15

Jean-do 74 a écrit :CLASSIC ! Et je ne m' en lasse pas. Amitiés à tous bien évidemment.


Superbe ! Et vive la montagne, taillée pour nos motos. ;)

Avatar du membre

JFG
Membre RA 2021
Messages : 85
Enregistré le : 09 févr. 2014, 18:54
Votre moto : EFI Classic
Modèle de votre autre moto : Moto Guzzi V7 III
Prénom : Jean François
Localisation : Rochefort sur Mer
Localisation : Rochefort sur Mer 17300

Re: Classic ou standard

Messagepar JFG » 22 oct. 2019, 20:59

Thierry du 17 a écrit :Tout est dans le titre.

Bien sur Classic pour moi mais ta Standard ne sera pas mal non plus va. :FB:

Avatar du membre

Didier17
Membre RA 2020
Messages : 532
Enregistré le : 22 oct. 2018, 11:56
Votre moto : EFI Chrome
Modèle de votre autre moto : diverses MZ side solo
Localisation : FONTCOUVERTE 17

Re: Classic ou standard

Messagepar Didier17 » 22 oct. 2019, 21:19

Thierry du 17 a écrit :Bon, ça sera une standard noire et je l'aurai mardi avec l'aide d'un membre du forum qui me prête très gentiment sa remorque. Et une de plus dans le 17. Merci à tous pour vos réponses. Vous aurez les photos.
Maintenant va falloir l'équiper en sacoches et porte bagage. Celui qu'on voit partout, très anguleux et en porte à faux à l'arrière est très moche. Y a pas mieux?

il y a un porte bagage assez pratique que j'ai pris chez BB avec les sacoches
IMG_20180929_092129.jpg
IMG_20180929_092129.jpg (158.46 Kio) Vu 1211 fois
Image