Ce ke j'ai vu au rassemblement (PDF photos)

Tout sur le rassemblement de Royal Enfield Le Site,

MITRECE
Messages : 23
Enregistré le : 24 avr. 2007, 13:42
Localisation : quelque part dans le monde
Localisation : Chatelguyon

Messagepar MITRECE » 09 juin 2007, 09:26

C'est du grand art et comme le suggère Daniel ,cela mérite une plus grande diffusion.

Au plaisir de te revoir et encore Bravo. Bisous

Le pot pol......
Jouissez de la vie,il est beaucoup plus tard que vous ne le pensez.

Avatar du membre

Topic author
Miss Enfield
le moteur tourne bien
Messages : 860
Enregistré le : 09 avr. 2007, 23:45
Modèle de votre autre moto : 500cc EnfieldIndia + Nightster
Prénom : Karine
Localisation : Aix Les Bains & International
Contact :

Le poête

Messagepar Miss Enfield » 09 juin 2007, 19:40

Ca me fait plaisir de vous faire plaisir :) vive les émotions !

Oui j'habite chemin du poète, Lamartine grimpait la cote pour venir admirer le lac du qui est de l'autre côté de la coline et il écrivait à Elvire ces vers :


Le Lac

Ainsi, toujours poussés vers de nouveaux rivages,
Dans la nuit éternelle emportés sans retour,
Ne pourrons-nous jamais sur l'océan des âges
Jeter l'ancre un seul jour?

O lac! l'année à peine a fini sa carrière,
Et près des flots chéris qu'elle devait revoir,
Regarde! je viens seul m'asseoir sur cette pierre
Où tu la vis s'asseoir!

Tu mugissais ainsi sous ces roches profondes;
Ainsi tu te brisais sur leurs flancs déchirés;
Ainsi le vent jetait l'écume de tes ondes
Sur ses pieds adorés.

Un soir, t'en souvient-il? nous voguions en silence,
On n'entendait au loin, sur l'onde et sous les cieux,
Que le bruit des rameurs qui frappaient en cadence
Tes flots harmonieux.

Tout à coup des accents inconnus à la terre
Du rivage charmé frappèrent les échos;
Le flot fut attentif, et la voix qui m'est chère
Laissa tomber ces mots :

"O temps, suspends ton vol! et vous, heures propices
Suspendez votre cours :
Laissez-nous savourer les rapides délices
Des plus beaux de nos jours!

"Assez de malheureux ici-bas vous implorent,
Coulez, coulez pour eux;
Prenez avec leurs jours les soins qui les dévorent,
Oubliez les heureux.

"Mais je demande en vain quelques moments encore,
Le temps m'échappe et fuit;
Je dis à cette nuit : Sois plus lente; et l'aurore
Va dissiper la nuit.

"Aimons donc, aimons donc! de l'heure fugitive,
Hâtons-nous, jouissons!
L'homme n'a point de port, le temps n'a point de rive;
Il coule, et nous passons!"

Temps jaloux, se peut-il que ces moments d'ivresse,
Où l'amour à longs flots nous verse le bonheur,
S'envolent loin de nous de la même vitesse
Que les jours de malheur?

Eh quoi! n'en pourrons-nous fixer au moins la trace?
Quoi! passés pour jamais? quoi! tout entiers perdus?
Ce temps qui les donna, ce temps qui les efface,
Ne nous les rendra plus?

Éternité, néant, passé, sombres abîmes,
Que faites-vous des jours que vous engloutissez?
Parlez : nous rendrez-vous ces extases sublimes
Que vous nous ravissez?

O lac! rochers muets! grottes! forêt obscure!
Vous, que le temps épargne ou qu'il peut rajeunir,
Gardez de cette nuit, gardez, belle nature,
Au moins le souvenir!

Qu'il soit dans ton repos, qu'il soit dans tes orages,
Beau lac, et dans l'aspect de tes riants coteaux,
Et dans ces noirs sapins, et dans ces rocs sauvages
Qui pendent sur tes eaux.

Qu'il soit dans le zéphyr qui frémit et qui passe,
Dans les bruits de tes bords par tes bords répétés,
Dans l'astre au front d'argent qui blanchit ta surface
De ses molles clartés.

Que le vent qui gémit, le roseau qui soupire
Que les parfums légers de ton air embaumé,
Que tout ce qu'on entend, l'on voit ou l'on respire,
Tout dise : Ils ont aimé!
Karine

...............@
.... ......-[]--=\*
....... ---(o)z_/(o)

Avatar du membre

bart
Membre RA 2019
Messages : 1246
Enregistré le : 17 oct. 2006, 07:10
Votre moto : Electra X
Modèle de votre autre moto : Caddy Motoconfort
Prénom : patrice
Localisation : occitanie
Localisation : nord toulousain entre Garonne et Hers
Contact :

Messagepar bart » 09 juin 2007, 19:55

ha !!! que le temps est vieux et désordonné ... mais que ces mots sont doux sur ce forum. bravo à Karine pour s'imposer avec autant de facilité. il est plaisant de vous lire tous.
à bientôt.
bart

Avatar du membre

gillou11
le moteur tourne bien
Messages : 1653
Enregistré le : 05 avr. 2007, 23:15
Prénom : A ton avis???!!!!
Localisation : Cherche un peu???!!!
Contact :

Messagepar gillou11 » 09 juin 2007, 23:11

te connaissant mieux, voici un poême d'un de mes auteurs préférés...

Heureux qui comme Ulysse

Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage,
Ou comme cestuy-là qui conquit la toison,
Et puis est retourné, plein d'usage et raison,
Vivre entre ses parents le reste de son âge !

Quand reverrai-je, hélas, de mon petit village
Fumer la cheminée, et en quelle saison
Reverrai-je le clos de ma pauvre maison,
Qui m'est une province, et beaucoup davantage ?

Plus me plaît le séjour qu'ont bâti mes aïeux,
Que des palais Romains le front audacieux,
Plus que le marbre dur me plaît l'ardoise fine :

Plus mon Loir gaulois, que le Tibre latin,
Plus mon petit Liré, que le mont Palatin,
Et plus que l'air marin la doulceur angevine.

Joachim Du Bellay (1522-1560)

il était émissaire à Rome


je sais j'ai caché mon jeu....
Objecteur de transumance

Motos: W650 Kawasaki
http://www.gillesjaulet.blogspot.com

Avatar du membre

JacquesD
Membre RA 2019
Messages : 21446
Enregistré le : 04 juin 2006, 08:27
Modèle de votre autre moto : Y'en a plus
Localisation : Laroque 47
Localisation : Laroque-Timbaut 47

Messagepar JacquesD » 10 juin 2007, 07:33

Moi aussi (lorsque j'étais jeune) je pensais souvent à ce poême, mais là j'y suis revenu devant ma cheminée (que j'aime autant ne pas voir fumer puisque c'est moi qui règle la chaudière) depuis quelques années déjà. Et après 35 années à la poursuivre, je n'ai jamais vu la Toison d'Or ! . .
J'ai vu bien des choses, ce qui m'a laissé le plus nostalgique c'est le Sahara, pays sans pluie, sans gazon et sans tondeuses à icelui (saloperies de machines empêcheuses de mécaniquer en paix sous peine de conflit famillial).
:lol: :lol: :lol:
JacquesD