Ma petite vieille

Des questions plus générales sur la mécanique moto ? Une question sur une moto autre qu'Enfield ? On n'est pas sectaire...

Topic author
philb
Membre RA 2019
Messages : 438
Enregistré le : 26 oct. 2016, 21:44
Votre moto : EFI Chrome
Prénom : Philippe
Localisation : Languedoc

Ma petite vieille

Messagepar philb » 06 avr. 2017, 01:09

Comme un membre éminent du forum me l'a demandé je vais parler un peu de la vieille moto que j'ai évoquée dans un autre post .
L'histoire remonte à loin et si j'ai gentiment plaisanté Marco , dont j'apprécie les écrits,j'ai moi aussi parfois tendance à être trop prolixe.
Je fais faire un effort mais il me faut expliquer un peu le pourquoi du comment sinon je vais passer pour un gros fada .
Ca ne va peut-être pas intéresser grand monde ,mais bon ça fera un peu de lecture et nos spécialistes en mécanique vont sans doute bien rigoler.
Je commence:

Quand j'étais gamin mon père m'avait inscrit dans le groupe local des Eclaireuses Eclaireurs de France,mouvement scout laïque ,dont il connaissait plusieurs
parents organisateurs.
Chaque été nous partions en "camp d'été " trois semaines,sous la tente en pleine brousse avec les activités en vigueur dans ces mouvements,ça évoquera
sans doute quelques souvenirs à certains.....
Et la moto dans tout ça?Ca vient....
Nous campions cette année là dans les Gorges du Tarn ,vers le village Les Vignes ,dans un champ, au bord de la rivière.
Un jour un des chefs du camp ,prit la barque accompagné par plusieurs d'entre nous dont moi ,pour traverser la rivière.
Je dois préciser que dans les Gorges du Tarn,il n'y a de route que sur une rive ,il faut une barque pour accéder de l'autre côté et justement c'est sur la rive
sans voie que nous campions.Difficile à admettre de nos jours et pourtant ça se passait bien.
Je ne sais plus comment le chef avait été avisé de leur arrivée ,appels,klaxons ,mais on distinguait en haut de la rive au bord de la route la silhouette de deux personnes.
Arrivés sur l'autre bord nous avons grimpé le raidillon et là,magnifiques ,resplendissantes deux motos toutes noires et deux motards tout de cuir vêtus
nous attendaient.
Il y avait une 125 Honda toute noire sauf le réservoir d'essence chromé sur les côtés sur lesquels on voyait une grande aile,je la vois encore.
A côté ,toute noire , une 250 Ducati ,sans doute une Mark3 ,réservoir allongé,dont je voyais le côté droit, moteur magnifique,je l'ai adorée tout de suite.
On ne s'imagine pas comment une petite expérience de vie toute banale,toute simple, peut marquer à ce point un enfant de 11/12/13 ans,
il faudrait que je fouille dans les archives pour être plus précis.
Les salutations faites ,les deux motards racontaient leur dernier voyage.
"On arrive d'Italie.On est entré dans Rome à 120 km/h ."
C'est tout ce dont je me souviens mais je l'entends presque encore à 60 ans passés....

Bon il est tard, la suite au prochain numéro si ça vous a amusé.


busy_bert
Messages : 59
Enregistré le : 01 avr. 2017, 17:29
Votre moto : Continental GT (CGT)
Localisation : Paris

Re: Ma petite vieille

Messagepar busy_bert » 06 avr. 2017, 08:13

J'ai hate de lire le prochain numero !

Avatar du membre

Jackymoto
Membre RA 2018
Messages : 18444
Enregistré le : 14 janv. 2007, 20:47
Localisation : quelque part dans le monde
Localisation : Limoges

Re: Ma petite vieille

Messagepar Jackymoto » 06 avr. 2017, 13:41

Et les motos étaient tellement rares à cette époque, qu'on les remarquait. Les 300 puis 450 Honda apportaient un peu de sang neuf dans un marché quasiment mort..
Les Ducat...dont certaines prenaient feu dans le phare à la mise en route étaient bien plus belles que toutes celles qui allaient suivre. :D
Je garde pieusement une 250 à réservoir à deux bouchons ...sans carte grise.
Modifié en dernier par Jackymoto le 01 août 2018, 00:46, modifié 1 fois.
Je suis épaté par les gars qui dessinent les cartes routières, c'est une sacrée responsabilité, t'imagines qu'ils oublient un virage! Brèves de comptoir Gourio.

Avatar du membre

yvesmetz
Membre RA 2018
Messages : 16876
Enregistré le : 06 juil. 2009, 22:40
Votre moto : Autre(s) modèle(s)
Modèle de votre autre moto : citroën c15 diesel
Localisation : au bled .
Localisation : couloir des invasions...

Re: Ma petite vieille

Messagepar yvesmetz » 06 avr. 2017, 13:47

120 avec une 125 honda ? ....ils ne sont pas entrés dans Rome mais plutôt tombés dedans,.....en chute libre . :mrgreen:
La ligue des motocyclistes indépendants,...c'te race !

Avatar du membre

PRYT
Membre RA 2019
Messages : 2831
Enregistré le : 25 oct. 2006, 10:35
Votre moto : 500 Fonte (Bullet)
Modèle de votre autre moto : RE 700 Super Meteor
Localisation : Pointe du Médoc
Localisation : Gironde

Re: Ma petite vieille

Messagepar PRYT » 06 avr. 2017, 17:42

Quand j'avais 15 ans, je ramais à l'ENT à Toulouse, dans un quatre avec barreur.
Ce barreur devait évidemment se rapprocher plus du jockey que du pilier du Stade, rapport à pas nous handicaper en course.
Il était donc petit et léger, et il venait aux entraînements sur une moto noire et chrome, basse, longue, avec un joli carénage.
Il devait kicker au moins 2 fois pour démarrer et alors là, le bruit.....
Et une fois, il m'a pris en passager pour aller courir à Montauban...ça m'a achevé.
C'est comme cela que je suis tombé amoureux d'une Thruxton Veeline, devenue bien trop chère pour moi quand je me suis remis à la moto plus de 30 ans après cette rencontre.
Et pour finir, cela ne s'invente pas, c'est incroyable mais bien vrai, notre barreur, il s'appelait Malagutti !!!!


busy_bert
Messages : 59
Enregistré le : 01 avr. 2017, 17:29
Votre moto : Continental GT (CGT)
Localisation : Paris

Re: Ma petite vieille

Messagepar busy_bert » 06 avr. 2017, 19:50

yvesmetz a écrit :120 avec une 125 honda ? ....ils ne sont pas entrés dans Rome mais plutôt tombés dedans,.....en chute libre . :mrgreen:


Ah mais si ! J'ai fait du 115 compteur avec ma gn tout les matins ces 10 derniers mois ! Bon ok dans une grande descente et je fais bien mes 90 kg... :)

Avatar du membre

Ded31
Membre RA 2019
Messages : 18583
Enregistré le : 23 sept. 2007, 20:04
Votre moto : 500 Fonte (Bullet)
Modèle de votre autre moto : Bullet 612 Fonte boite bon coté, Guzz V7 Racer.
Prénom : Didier
Localisation : Toulouse (Ramonville)
Contact :

Re: Ma petite vieille

Messagepar Ded31 » 06 avr. 2017, 20:07

Une Yam 125 RD des 70's se tapait 130 km/h d'origine.
Kittée, elle avionnait à 170 km/h. Une turbine !

:)
Dans chaque vieux il y a un jeune qui se demande ce qui s'est passé !!! (Groucho Marx)
---------------------oOo--------------------
C'est avec les vieilles "fontes" qu'on fait les meilleurs trips !!!
http://ded31-royal-blog.blogspot.com/

Avatar du membre

hourdek1
le moteur tourne bien
Messages : 1633
Enregistré le : 01 sept. 2007, 13:21
Votre moto : 350 Fonte (Bullet)
Modèle de votre autre moto : Interceptor 650
Prénom : Christophe
Localisation : Banlieue Sud (92)

Re: Ma petite vieille

Messagepar hourdek1 » 06 avr. 2017, 22:21

C'est pas une crevette le Gédéon
Maria le trouve même très bien gaulé :p


Topic author
philb
Membre RA 2019
Messages : 438
Enregistré le : 26 oct. 2016, 21:44
Votre moto : EFI Chrome
Prénom : Philippe
Localisation : Languedoc

Re: Ma petite vieille

Messagepar philb » 07 avr. 2017, 00:37

Pour ce qui est de la vitesse,vous êtes des motards aguerris ,des mécaniciens spécialistes.
A l'âge que j'avais ,comme le disait Jacky, c'était peut être la première fois que je voyais des motos d'aussi près ,j'ignorais totalement qu'il existait des fiches techniques,on m'avait dit que tous les chemins menaient à Rome mais c'était pour moi le bout du monde,alors y aller,en moto, et y entrer à plus de 100.....c'était plus qu'une aventure ,c'était presque irréel. 120 km/h ça vient de ma mémoire,je pense que c'est ce qu'ils ont dit ,en tout cas c'était plus de 100 km/h ça c'est sur tellement ça m'avait marqué.Vrai ou faux?
Je ne crois pas qu'ils étaient marseillais .... :LOL:

Pour Pryt MDR pour Malagutti.Au passage je suis littéralement sidéré par ta connaissance du moindre détail des RE,chapeau et bien bas. :FB: :FB: :FB:

Bon ,je continue,au moins pour Busy Bert que je remercie pour son attention.
Cette rencontre n'a guère duré ,les deux motards sont repartis vers une destination que j'ai oubliée.
Cette Ducati m'a fait rêver un moment mais quand on est gosse les choses passent,on vit à l'instant et mes 14 ans approchant c'est la possibilité de conduire une "mobylette" terme générique que l'on employait à tort à la place de cyclomoteur qui a vite occupé mon esprit ,c'était concret et immédiatement possible.
Autant dès mes 11/12 ans j'avais reçu en cadeau un beau vélo tout neuf Mercier "Spécial Tour De France" ,10 vitesses,autant mon père qui pourtant le pouvait facilement financièrement restait inflexible,pas de mobylette.
Les arguments étaient sans appel:il n'en avait pas eu quand il était jeune,il fallait payer ensuite l'assurance ,l'entretien et l'essence,donc niet,même pas un Solex.
Il y a bien eu des promesses non tenues,"si tu as de bonnes notes" ,efforts,rien,"si tu as le brevet" je l'ai eu mais toujours rien .
On arrive toujours à se débrouiller,on se portait ,interdit mais bon...,on se tirait,je prenais le 102 de la soeur d'un copain quand elle n'en avait pas besoin surtout pour aller aux booms,beaucoup ont connu tout ça n'est-ce pas.
C'était aussi pour aller à la pêche à la grande rivière où je pouvais pêcher les carnassiers,sandres ,brochets et perches ma passion du moment,qu'un moteur m'aurait bien aidé,avec les bottes,le matériel et les prises quand ça mordait ,dur dur le retour en vélo;pire en cas de bredouille.
Même élève très moyen je suis arrivé en seconde comme on disait.C'était une classe où il y avait beaucoup de brassages entre sections et établissements.
Je découvrais là un fondu de moto ,il devait avoir deux ans de plus que moi ,en tout cas il était bien plus débrouillard et dégourdi que moi.
Il avait un copain avec qui il partageait sa passion ,ses achats motorisés et les séances de mécanique
Je leur exposais mon problème ,avoir un deux roues motorisé avec mon budget,donc pas grand chose,les vendanges,boulot un mois l'été ,quelques travaux dans les vignes bien payés par la mère d'un bon copain et quelques menues étrennes ,sachant qu'il fallait ensuite de l'argent pour l'entretien et autres dépenses.
Ils trouvèrent immédiatement la solution qui dans leur bouche semblait tellement simple et facile .
Il suffisait de passer le permis A1 qui permettait de conduire une 125cc ,on trouvait des vieilles Terrot,Peugeot et autres Magnat Debon pour 200/300 francs.
Ils m'indiquaient même une auto/moto école pas chère et le moniteur sympa et pas gourmand.
Après quelques tentatives infructueuses,j'arrivais à contacter le patron moniteur de cette petite auto école.
Un grand gaillard barbu,très sympa qui ne profitait pas de la situation ,au contraire.
Je lui expliquais le pourquoi du comment mais aussitôt il fit tout pour me pousser à passer le permis moto.
Pour le prix de 3 leçons de conduite supplémentaires j'étais tranquille pour la vie et le permis moto avait de fortes chances de passer à 18 ans .
Pour 350 francs,si mes souvenirs sont bons j'ai eu le permis,il avait tenu ses promesses.Je ne sais s'il vit encore mais je lui en serai éternellement reconnaissant.
J'ai eu de la chance le jour de la conduite.
La technique du moniteur était bonne ,pendant les trois leçons on ne faisait que le parcours habituel des examinateurs dans toutes les configurations possibles .
Le seul problème venait de la moto.Une 250 Kawasaki Samouraï jaune et blanc,la 2° était souvent dure à passer et la moto s'engorgeait facilement.
Ca n'a pas loupé en plein examen j'ai eu du mal à passer cette fichue 2°,la moto s'est engorgée et a calé.Mais j'ai eu le réflexe de la pousser ,coup de bol elle est repartie,
des coups d'accélérateur,pas mal de fumée mais j'ai pu continuer,faire les huit dans le gravier et j'ai eu le permis.Pendant l'incident l'examinateur qui était loin parlait avec le moniteur ,il ne s'est retourné qu'après et n'a rien vu.Ouf.
J'avais acheté une 125 Terrot ETD au père d'un élève de ma classe.Elle ne marchait pas et j'ai passé beaucoup d'heures dans le cambouis.
J'y suis quand même arrivé et n'ayant pas encore le permis ,prétextant aller chez un copain qui avait plus d'outils,je poussais la moto sur la route et roulais ensuite dans les chemins.La maréchaussée était rare et j'ai eu de la chance.Mais ça n'a pas duré longtemps et quand j'ai eu mon papier rose elle a rendu l'âme.
Mon copain avisé se chargeât de m'en trouver une.
Ca ne traina pas et il me trouva une Motobécane 175 Z 23C dans une petite ville de l'arrière pays.
Il me restait à y aller pour la voir.Je pris mon vélo que je cachais dans une cabane de vigne près de la départementale ,fis du stop et coup de bol une Alfa Romeo,marque qui me plaisait beaucoup ,une berline grise avec un tableau de bord en bois ,plein de boutons et de cadrans,sièges cuir s'arrêta et le conducteur très sympa me déposa pas loin du vendeur.
C'était une autre époque où l'argent n'était pas la priorité et tout comme le moniteur d'auto-école il me la vendit à très bas prix,elle était en très bon état,il se chargeait de tout réviser comme elle n'avait pas tourné depuis longtemps ,afin que je n'aie pas de problème:800 francs .
Je suis loin de la petite vieille ,c'est vrai mais j'ai vécu là un très beau moment que je voulais raconter.
Cet ancien motociste et je crois vendeur de voitures également avait été coureur motocycliste juste après la guerre (39/45) et dans les années 50.
Voyant que j'aimais la moto ,lui même très passionné,il me conduisit dans une partie du sous-sol de sa maison et me montra ce qui si je me souviens bien était sa première moto de course,une Terrot de compétition,genre compétition client je pense mais préparée me dit-il.Elle était plutôt chromée il me semble,fourche à parallélogramme ,comme neuve.
il devait sans doute l'astiquer,un bijou .
Me voyant admiratif,il me conduisit dans une autre pièce ,bien plus éclairée et là comme un mirage une moto toute noire éclairée par le haut du portail ,plus neuve que neuve
me laissa sans voix:une Velocette de compétition ,sans doute comme la Terrot une moto semi-usine ,je n'ose dire une KTT nom qui me vient,il y a trop de connaisseurs sur le forum,hum hum......Faudra que je cherche sur le Web.
Je crois que comme la Terrot c'était une 350,fourche à parallélogramme également ,elle était magnifique, noire avec son liseré et ce moteur.....
Il fallait voir aussi le regard du vendeur ,l'amour la passion pour cette moto et sans doute aussi tous ses souvenirs.....
Il m'avait dit que ces deux motos avaient de la valeur et qu'il avait reçu de nombreuses propositions d'achat pour la Velocette .
Mais il l'a gardait pour un bon copain avec qui il courait,Nougier ,qui devait d'ailleurs venir la chercher même si l'affaite trainait.
Ca devait l'arranger de pouvoir encore voir et toucher sa moto.
Il courait avec Nougier donc et Monneret ,je ne me souviens que de ces deux noms.
Affaire conclue je revenais avec mes parents et je rentrais avec la moto,quelle joie!
Ce monsieur est mort quelques années après.Je ne sais pas où sont passées ces motos.
La Tobec a beaucoup roulé ,supporté mes envies de sport et de vitesse.Elle a survécu à une chute aussi.
Avec un copain on est allé à Barcelonne ,sa BMW R 50 étant en panne,on avait adapté sa selle (Meier je crois) plus confortable.
Elle finit tristement,la pauvre,elle prit feu lors d'une perm à l'armée,retour de flamme au carbu au démarrage,j'ai juste eu le temps d'enlever mes affaires.
Et la petite vieille?
Ca vient.
Quand je bricolais la Terrot 125,j'achetais des pièces à un nouvel arrivant au village ,il avait 7 ou 8 ans de plus que moi mais on devint
copains.Il était fondu de mob et avec son orange il faisait plein de concentres ,Bol D'or et j'en passe.
Il n'avait pas de permis.
Un jour il est rentré avec une 350 Terrot latérale ,toute mal peinte en orange .Il roulait avec dans les chemins et cette moto fut pour
lui un déclic.Il se mit à acheter plein de motos anciennes au point d'en avoir rapidement environ 70 ,la plupart d'avant guerre et des belles.
On en trouvait pour pas cher à l'époque en cherchant.
Je passais beaucoup de temps de mes vacances à tenter de remettre en route ces motos puis pendant des moments d'inactivité avant et après l'armée.
C'est alors qu'il me donna la 500 Terrot dont j'ai parlé dans ma présentation et que j'ai toute démontée et remontée sauf la boite de vitesse.
Je me demande d'ailleurs comment j'ai fait mais bon.
500terrotetmoi.jpg
500terrotetmoi.jpg (159.27 Kio) Vu 137 fois


J'étais à fond grosmono alors ,rêvant à nouveau de Ducati (on chauffe!) et de Velocette.Et puis je lisais à l'occasion Motocanard.
Quand j'ai pu me payer une moto neuve ,plus de Ducati mono mais des twins pas fiables et j'ai donc jeté mon dévolu bien que ce soit une japonaise
sur une Yamaha 500 SR.
Je l'ai gardée un an ,mais après un voyage au Portugal elle consommait 1 litre aux 2000 km aussi je me la suis fait reprendre et j'ai opté pour la fiabilité d'une BMW R 100 T,comme une 90 S en 1000 après les séries 7.
J'ai arrêté la moto à 32 ans avec une K 100 RS ,revenu dans ma région j'ai eu d'autres points d'intérêt ,ne roulant pas assez je l'ai revendue.
J'ai quand même croisé à nouveau une Ducati mais un bi cette fois,j'avais alors la Yamaha.
J'avais un copain qui commençait à courir et qui avait acheté une 900 SS.
Magnifique,toute noire et ce moteur....
S'étant blessé à une main et devant la roder rapidement j'ai conduit ce bijou malheureusement trop exclusif.
Quel moteur,puissant,souple,élastique et cette tenue de route!
Voilà j'arrête là et vous parle de ma petite vieille la prochaine fois.
Vous dormez?je vous comprends........
Quel bavard !Heureusement, ça ne dure pas ,c'est par crise.
Modifié en dernier par philb le 14 avr. 2019, 23:39, modifié 1 fois.

Avatar du membre

jbt
le moteur tourne bien
Messages : 1572
Enregistré le : 12 mai 2012, 14:20
Modèle de votre autre moto : Bullet Sixty-5
Localisation : Haute Savoie

Re: Ma petite vieille

Messagepar jbt » 07 avr. 2017, 06:08

philb a écrit :J'ai arrêté la moto à 32 ans avec une K 100 RS ,

Ah bin quand même, il était tant que tu aies une vraie moto dans tout ça, après 20 ans de tergiversations trapanellesques. Je comprends que tu aies arrêté ensuite.
La Bullet est ma moto du quotidien.
Non, ça ne veut pas dire qu'il y a un article dans le journal à chaque fois qu'elle démarre.

Avatar du membre

JacquesD
Membre RA 2019
Messages : 21552
Enregistré le : 04 juin 2006, 08:27
Modèle de votre autre moto : Y'en a plus
Localisation : Laroque 47
Localisation : Laroque-Timbaut 47

Re: Ma petite vieille

Messagepar JacquesD » 07 avr. 2017, 08:07

philb :super: :oué:
Oui tu écris beaucoup, mais comment faire autrement quand on a autant de souvenirs ?

Merci.

:chapo:
JacquesD

Avatar du membre

mimi.lulu
Membre RA 2019
Messages : 14607
Enregistré le : 30 juin 2006, 10:31
Votre moto : EFI Bullet Standard
Modèle de votre autre moto : Bullet Fonte EC avec side Cozy Rocket
Prénom : Jean-Luc
Localisation : Sazilly

Re: Ma petite vieille

Messagepar mimi.lulu » 07 avr. 2017, 09:30

hourdek1 a écrit :C'est pas une crevette le Gédéon
Maria le trouve même très bien gaulé :p

Moi c'est plutôt Maria que je trouve bien gaulée... :dad:

Jean-Luc aka mimi.lulu
ImageImage
Il n'y a aucune urgence, il n'y a que des gens en retard.


busy_bert
Messages : 59
Enregistré le : 01 avr. 2017, 17:29
Votre moto : Continental GT (CGT)
Localisation : Paris

Re: Ma petite vieille

Messagepar busy_bert » 07 avr. 2017, 11:08

philb a écrit :un beau vélo tout neuf Mercier "Spécial Tour De France" ,10 vitesses


J'en ai un d'époque ! Je l'avais acheté en parfait état pour une misère il y à 4 ans chez moi à Limoges, je m'étais empressé de le ramener à Toulouse ou je faisais mes études. Quel bonheur ce vélo, 6kg5, un grand cadre à ma taille et quel plaisir je prenais à gratter tout les hipsters en "fixie" en allant à la fac ! Mais il ne roule plus beaucoup aujourd'hui :/ je trouve ça trop dangereux à paris, et puis j'ai ma RE :)

Avatar du membre

Limobull
Membre RA 2019
Messages : 4597
Enregistré le : 01 juin 2006, 17:36
Votre moto : 500 Fonte (Bullet)
Localisation : Treignac en Corrèze
Localisation : Au pied des Monédières

Re: Ma petite vieille

Messagepar Limobull » 07 avr. 2017, 12:05

Bravo pour ton récit, t'as le sens du détail et les souvenirs qui se bousculent :super:
Le vélo
Mes premiers tours de roues en mob orange AV 89 à balancier, le Solex 3800 de ma soeur aînée, puis une 125 Peugeot à la campagne, sans permis ni assurance, une 125 Automoto, puis le permis sur ma 350 Terrot HCTL, puis la 500 RGST, les Dresch comme folle passion, un long break et la reprise avec une 500 Bullet fonte qui me rappelle la 500 RGST :amour: et depuis 14 ans je roule avec.
Nous sommes dans la même tranche d'âge et je m'empresse de rédiger mes souvenirs pour mes petits enfants qui poussent et questionnent leur papi.
Peut-être un jour ma Bullet sera dans de bonne mains...

La suite, la suite, la suite :) :old: :ouiiin:
FFMC veut aussi dire Fonte Fidèle Mais Capricieuse :) .

Avatar du membre

maria incarnation
le moteur tourne bien
Messages : 783
Enregistré le : 22 janv. 2011, 16:46
Votre moto : Autre(s) modèle(s)
Modèle de votre autre moto : http://zupimages.net/up/17/08/x46q.jpg
Prénom : Maria Incarnation
Localisation : france
Localisation : france

Re: Ma petite vieille

Messagepar maria incarnation » 07 avr. 2017, 12:16

hourdek1 a écrit :C'est pas une crevette le Gédéon
Maria le trouve même très bien gaulé :p


Pffftt! Gedeon elle est toute ch'tite! :xptdr:
Je suis bien contente de ne pas être une conclusion car on les tire souvent trop vite...