Carte des membres 2019 de la Royal Association
ImageImage
N'oubliez pas d'adhérer à la Royal Association Cliquez ici... ...

Dépose des soupapes, démonstration en images.

Des questions plus générales sur la mécanique moto ? Une question sur une moto autre qu'Enfield ? On n'est pas sectaire...
Avatar du membre

Topic author
Marco
Membre RA 2019
Messages : 6894
Enregistré le : 26 mars 2007, 19:34
Modèle de votre autre moto : Bullet 500 1992 (BV4)
Localisation : Banlieue nord (93)

Dépose des soupapes, démonstration en images.

Messagepar Marco » 27 mai 2008, 13:13

En déposant les soupapes de la culasse de ma Triumph, j'ai fait quelques photos. Les mécaniciens avertis n'apprendront rien de plus, mais ça peu peut-être intéresser les novices qui se demandent comment sont montées des soupapes et ce qu'il faut faire pour prétendre les déposer... C'est quand même pas à la portée d'un grand débutant : faut déjà démonter la culasse et avoir un peu d'outillage et de "savoir-fer".

L'idéal est de posséder un lève-soupape. Celui-ci est un Facom, ça ne sert pas tous les jours et c'est pas donné non plus. J'ai récupéré celui-là en emprunt "longue-durée" lors d'un licenciement économique d'un atelier où je travaillais, ça a été mon golden-parachute à moi !
Image

On place la culasse à l'étau, en prenant bien soin de ne pas la traumatiser (mordaches doux et bouts de carton).
Image

On ajuste le lève-soupapes qui vient prendre la soupape en sandwich, le but étant de comprimer les ressorts pour libérer la queue de soupape bloquée sur sa coupelle d'appui par deux clavettes en demi-lune de forme conique.
Image

Image

Une fois le lève-soupape "en contrainte" (s'assurer que ses branches ne viennent pas "blesser" les bords de la culasse), avec une petite clé plate sur le méplat prévu à cet effet, on agit sur la vis de l'outil côté soupape, c'est elle qui va mettre l'outil en appui et imprimer une poussée sur les ressorts de l'autre côté. La plupart du temps, on sent une résistance parce que les clavettes sont "collées" dans leur emmanchement conique. Avec une douille prenant appui sur la coupelle, au large des clavettes, on frappe d'un petit coup sec pour décoller les clavettes... Ensuite, on reprend le vissage de la vis pré-citée et le ressort s'enfonce en douceur, libérant la queue de soupape. Si ça force, c'est qu'il y a un problème, alors on réfléchit, quitte à reprendre à l'étape précédente. Tout doit se faire en DOUCEUR, s'agit de ne pas se prendre un ressort de soupape dans le gueule, dans l'oeil, de se coincer un doigt ou de faire tomber l'ensemble à terre !
Image

Les deux clavettes vont se libérer : on les cueille à l'aide d'un doigt aimanté (aimant monté au bout d'un flexible). Clavettes en main, on en profite pour les examiner afin de s'assurer qu'elle soient exemptes de criques, de matage et de fissures : à 5 000 tr/mn, ça ne rigole pas et je vous laisse imaginer les dégâts provoqués par une soupape qui tombe dans le cylindre quand le piston remonte !
Image

Image

La queue de soupape est libre, on peut relâcher la pression du lève-soupape en redessérant ses différents dispositifs de serrage.
Image

Image

C'est le moment de faire coulisser la queue de soupape pour apprécier son jeu dans son guide. On peut le mesurer avec un comparateur mis en place sur la culasse, moi, je n'en ai pas. Mais le jeu, je l'ai bien senti quand même et à mon avis, y'en a trop ! Avant de dégager la soupape de son guide, s'assurer de l'absence de poussières et autres dépôts pour ne pas rayer le guide. Si c'est serré, une goutte d'huile ne peut pas nuire et on dégage la soupape par de petits va-et-vient en imprimant un mouvement hélicoïdal, ce qui n'est pas nécessaire ici à cause du jeu important.
Image

Voilà, c'est fini.
Image

Les soupapes, leur ressorts et leurs clavettes doivent être repérées et rangées ensemble, tout devant rester dans le même sens, y compris les ressorts dont on peut mesurer la hauteur au pied à coulisse ou au micromètre si on connaît les valeurs de mesure. Les pièces sont lavées au pétrole de nettoyage ou à l'essence C dispo en magasins de bricolage. Le décalaminage se fait à la brosse métallique douce (laiton). C'est aussi le moment de vérifier (pour déterminer la justification d'un rodage éventuel) l'étanchéité des soupapes. Pour ce faire, on place la culasse tête en bas (chambres de combustion vers le haut), on replace les soupapes nettoyées sur leurs sièges correspondant (elle tiennent en place par leur propre poids) et on verse de l'essence dans les chambres : celle-ci ne doit pas fuir et s'écouler dans les conduits.
Pensez aussi à ranger la visserie et les joints attenants (à remplacer) dans des petits sachets fermés (les sachets de vis Ikéa sont épatants pour ça, c'est bien le seul avantage que je trouve à ces marchands de camelote !)
Des questions ? Non ? Repos, vous pouvez fumer !
"La liberté des autres étend la mienne à l'infini".(Mikhail Bakounine)
. /__\.
(°\=/°)
¨¨¨¨¨

Avatar du membre

Ded31
Membre RA 2019
Messages : 18370
Enregistré le : 23 sept. 2007, 20:04
Votre moto : 500 Fonte (Bullet)
Modèle de votre autre moto : Bullet 612 Fonte boite bon coté, Guzz V7 Racer.
Prénom : Didier
Localisation : Toulouse (Ramonville)
Contact :

Messagepar Ded31 » 27 mai 2008, 13:36

Ma méthode (Sans parachute doré) est beaucoup plus rustique et franche du collier. Je la donne à titre indicatif, et ne la recommande à personne.

Matériel :
- Une grosse clé à pipe appliquée sur la rondelle en haut de la dite soupape?
- Un marteau.

La méthode :
Un grand coup de marteau sur la clé à pipe.

Explication :
Le choc pousse la rondelle et les deux clavettes sont éjectées.

Précision :
Attention en enlevant la clé à pipe, les clavettes sont libres.

Mise en garde :
Si le coup n'est pas bien porté ou pas assé fort, les clavettes peuvent casser (acier trempé). J'ai déja remonté des soupapes avec 3 clavettes
:D
J'ai une autre méthode dite du serre joint et des cales en bois.... :wink:
Dans chaque vieux il y a un jeune qui se demande ce qui s'est passé !!! (Groucho Marx)
---------------------oOo--------------------
C'est avec les vieilles "fontes" qu'on fait les meilleurs trips !!!
http://ded31-royal-blog.blogspot.com/

Avatar du membre

Topic author
Marco
Membre RA 2019
Messages : 6894
Enregistré le : 26 mars 2007, 19:34
Modèle de votre autre moto : Bullet 500 1992 (BV4)
Localisation : Banlieue nord (93)

Messagepar Marco » 27 mai 2008, 13:48

Bien sûr, Ded, il y a d'autres méthodes, peut-être plus empiriques sans être moins efficaces.
Mais là, j'avais l'outil adéquat et j'ai fait "propre" pour la démonstration à l'attention des copains (ines) novices. Ils ne seront peut-être pas capables de le faire à leur tour, mais au moins, ils savent à quoi ressemble cette opération.
Et ma méthode est tout ce qu'il y a de plus franche ! Quant à l'acquisition du lève-soupapes, c'était y'a longtemps et il y a prescription. De toute façon, là où je bossais, ils ne s'en sont jamais servi !
"La liberté des autres étend la mienne à l'infini".(Mikhail Bakounine)
. /__\.
(°\=/°)
¨¨¨¨¨

Avatar du membre

jean92
le moteur tourne bien
Messages : 1553
Enregistré le : 17 nov. 2006, 17:29
Votre moto : 350 Fonte (Bullet)
Modèle de votre autre moto : Bonneville T100 2006 à carbus
Localisation : quelque part dans le monde
Localisation : la queue lez yvelines - 78

Messagepar jean92 » 27 mai 2008, 14:04

Marco , quand j'étais môme, il y avait dans une BD hebdomadaire les "Belles histoires de l'oncle Paul"....(je crois que c'était Spirou) que je lisais avec avidité :oops:
Tu devrais toi aussi nous faire découvrir le B.A.BA de la mécanique en postant chaque semaine un nouvau sujet :D (les belles leçons de mécanique de l'oncle Marco ?) qui compléteraient celles du Docteur Jacques et des autres "sommités" du forum :D
L'alternative étant l'association avec Jacques pour finaliser l'ouvrage "La bullet pour les Nuls" évoqué il y plus d'un an sur ce forum :wink:
Blague à part, j'adore les explications en photos qui fourmillent sur ce Forum :D et j'applaudis leurs auteurs qui prennent le temps de photographier étape par étape leur boulot, même quand il y a des m....s !!!!!!!:D
BRAVO et merci
"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait". Mark Twain. ...

Avatar du membre

Jackymoto
Membre RA 2018
Messages : 18444
Enregistré le : 14 janv. 2007, 20:47
Localisation : quelque part dans le monde
Localisation : Limoges

Leves soupapes.

Messagepar Jackymoto » 27 mai 2008, 18:27

Ben,perso je collectionne les lèves soupapes et n'utilise ...que la perçeuse à colonne pour cette opération.Quand j'étais gamin j'avais fait racheter un énorme serre -joint ,en Angleterre,à mon père.Avec ça et un bout de tube ouvert,j'étais le roi du pétrole. 8) 8) 8) 8)
Je suis épaté par les gars qui dessinent les cartes routières, c'est une sacrée responsabilité, t'imagines qu'ils oublient un virage! Brèves de comptoir Gourio.

Avatar du membre

Denis 76
le moteur tourne bien
Messages : 888
Enregistré le : 17 nov. 2007, 13:02
Modèle de votre autre moto : Bullet 93,BMW R50
Localisation : Seine maritime

Re: Leves soupapes.

Messagepar Denis 76 » 27 mai 2008, 20:06

Jackymoto a écrit :Ben,perso je collectionne les lèves soupapes et n'utilise ...que la perçeuse à colonne pour cette opération.Quand j'étais gamin j'avais fait racheter un énorme serre -joint ,en Angleterre,à mon père.Avec ça et un bout de tube ouvert,j'étais le roi du pétrole. 8) 8) 8) 8)


J'utilise aussi la perceuse à colonne :P :P
Mais c'est une saine occupation de chercher à quatre pattes la p...de s.... de 1/2 clavette qi a pris goût à la liberté :P :P
Le Titanic a été construit par des professionnels,
L'arche de Noé par un amateur !!

Avatar du membre

GEDEON 03
Membre RA 2018
Messages : 4272
Enregistré le : 03 mars 2007, 11:28
Votre moto : Electra X
Modèle de votre autre moto : http://zupimages.net/viewer.php?id=18/14/20i3.jpg
Prénom : Guy
Localisation : Bourbonnais (Nord chic de l'Auvergne)
Localisation : Juste avant l'école et la p'tite épicerie presqu'en face de la menuiserie du père Martin

Messagepar GEDEON 03 » 27 mai 2008, 21:23

Panoramix a écrit : car si le ressort dégage et les clavettes idem



PPZZIIING!

J'en connais un qui cherche encore ses coupelles.
Elles étaient en alu ; l'atelier dans la cave, le tas de bois
pas loin de l'établi...

Reusement l'avait un tour le gars. Enfin...le patron du gars
avait un tour sur lequel le gars se (re)faisait ses coupelles et aussi
ses aiguilles de carbu. Dans des tiges de mêtal d'apport pour souder à l'argon.
Sur 10 aiguilles y'en avait 9 qui lui sautaient à la gueule avant la fin du boulot...

Pugnacité. B... et couteau. Y'a qu'ça d'vrai quand pas friqué.
♫Maneton prend sa goupille ♪La clavè-tteuh la clavèèè-tteuh ♪Maneton prend sa goupille ♪ ♪ Et s'en va péter sul'piston ♪ ♪Et s'en va péter sul'piston ♫ ♫

Avatar du membre

fab le motard
Membre RA 2019
Messages : 17726
Enregistré le : 15 mai 2006, 22:14
Votre moto : 500 Fonte (Bullet)
Modèle de votre autre moto : MZ 250 ETZ SIDE-CAR
Prénom : Fabien
Localisation : Lyon
Contact :

Messagepar fab le motard » 03 juin 2008, 17:34

Marco,

tres interessant, car Moi, Débutant, je me servirais de ton explication

Est-ce que je peux mettre ca sur le site ??

Avatar du membre

Topic author
Marco
Membre RA 2019
Messages : 6894
Enregistré le : 26 mars 2007, 19:34
Modèle de votre autre moto : Bullet 500 1992 (BV4)
Localisation : Banlieue nord (93)

Messagepar Marco » 03 juin 2008, 17:54

Tu peux, c'est fait pour.
"La liberté des autres étend la mienne à l'infini".(Mikhail Bakounine)
. /__\.
(°\=/°)
¨¨¨¨¨

Avatar du membre

fab le motard
Membre RA 2019
Messages : 17726
Enregistré le : 15 mai 2006, 22:14
Votre moto : 500 Fonte (Bullet)
Modèle de votre autre moto : MZ 250 ETZ SIDE-CAR
Prénom : Fabien
Localisation : Lyon
Contact :

Messagepar fab le motard » 03 juin 2008, 18:52



nortonf1

Re: Dépose des soupapes, démonstration en images.

Messagepar nortonf1 » 20 avr. 2010, 19:33

Curieux si le jeu est important , de ne pas changer les soupapes ???

Avatar du membre

Topic author
Marco
Membre RA 2019
Messages : 6894
Enregistré le : 26 mars 2007, 19:34
Modèle de votre autre moto : Bullet 500 1992 (BV4)
Localisation : Banlieue nord (93)

Re: Dépose des soupapes, démonstration en images.

Messagepar Marco » 20 avr. 2010, 22:37

nortonf1 a écrit :Curieux si le jeu est important , de ne pas changer les soupapes ???


Ouh là-là ! NortonF1, tu déterres un post vieux de presque deux ans ! Notes que le sujet n'étais pas "dois-je changer mes soupapes", mais comment déposer des soupapes, à l'attention de ceux qui souhaitent s'y aventurer pour leur Bullet, la méthode étant la même pour la plupart des moteurs (des moteurs à soupapes, bien entendu :wink: )

En fait, je déshabillais la culasse de ma T140 pour l'envoyer en rectif' pour faire poser des inserts d'échappement pour transformer le système d'origine "push-in" en "push-over" car mes conduits d'échappement étaient très ovalisés (fuites et prises d'air). Une fois déposée chez l'homme de l'art (Laurent, de l'atelier Machines & Moteurs à Eaubonne 95), la culasse a été totalement révisée, avec changement des guides, rectif' des sièges et soupapes neuves.

Image

Image

Et le témoignage de Druid est d'ailleurs intéressant car comme il le souligne, il est fréquent que les guides prennent du jeu et pas les soupapes... ce qui permet en outre de passer un coup de fraise sur les sièges et un coup de meuleuse d'angle sur les portées quand c'est nécessaire.
"La liberté des autres étend la mienne à l'infini".(Mikhail Bakounine)
. /__\.
(°\=/°)
¨¨¨¨¨

Avatar du membre

yvesmetz
Membre RA 2018
Messages : 16772
Enregistré le : 06 juil. 2009, 22:40
Votre moto : Autre(s) modèle(s)
Modèle de votre autre moto : citroën c15 diesel
Localisation : au bled .
Localisation : couloir des invasions...

Re: Dépose des soupapes, démonstration en images.

Messagepar yvesmetz » 20 avr. 2010, 23:06

Marco, j'espère pour toi que tu as mis ou fais mettre de bons guides de soupapes....il était une fois, j'ai acheté 4 guides chez le corbac à Paris, au bout de 700 bornes ils étaient plus bouffés que ceux d'origine qui avaient 26000 ....pour les triumph attention au matos made in taiwan !
La ligue des motocyclistes indépendants,...c'te race !