Image
NE PAS FAIRE DE VIREMENT INSTANTANÉ FACTURÉ 1€ À LA RA PAR LE CRÉDIT MUTUEL ASSOCIATION.

RE 500 à vendre

Petites annonces moto, pièces, etc.
Avatar du membre

Jackymoto
Membre RA 2021
Messages : 21644
Enregistré le : 14 janv. 2007, 20:47
Localisation : quelque part dans le monde
Localisation : Limoges

Re: RE 500 à vendre

Messagepar Jackymoto » 16 mars 2021, 22:10

"j'exècre les séries K pour leur look et leur fonctionnement trop automobile, hormis la K1"
m'en fout, je vois pas ma moto quand je suis dessus (encore moins quand on m'en fait cadeau!) par contre
les K c'est les 40kg de trop qui m'emmerdent. Si tu ne travailles pas dans un atelier des flics, les
K, tu n'y branles quasiment rien et ça te donnes du temps pour réparer les autres!
Par contre je ne sais pas comment ce camion arrive à freiner aussi bien!
Ah, oui, je n'ai jamais eu de bagnole avec un moteur aussi élastique que celui de la K.
De toutes façons j'aime bien toutes mes motos, toutes differentes, ça change et j'ai autant de plaisir
avec un poussif 125 AMC, qu'avec une Veloce (ma préférée et quand même la Viper moins verbalisable que la 500), ou
ma 250 René Gillet 2 temps..ou autre chose. Dans les flat c'est ma 1000r que j'aime le mieux.
Le beaujolais nouveau est arrivé en camion, il va repartir à pied.

Avatar du membre

Marco
Membre RA 2021
Messages : 8744
Enregistré le : 26 mars 2007, 19:34
Votre moto : 500 Fonte (Bullet)
Modèle de votre autre moto : RE Bullet 500 1959
Localisation : Banlieue nord (93)

Re: RE 500 à vendre

Messagepar Marco » 17 mars 2021, 01:29

Jivaro a écrit :...j'ai toujours eu une certaine affection pour les séries 5 et 6. ...Ces machines rassemblent tout ce que les gens demandent aujourd'hui, comme si c'était un miracle... Bon, je ne recommande pas les BSA, ce sont plutôt des motos d'hommes, et c'est un peu trop fort pour la plupart (héhéhéhéhéhhé).


Et oui !

A ce stade de la discussion (récurrente) entre défenseurs des BMW et détracteurs invétérés (souvent par pure mauvaise foi motarde, laquelle n'est point à blâmer sinon nos échanges seraient bien fades), si nous nous tentions une approche de la question par un peu de sociologie de comptoir (d'autant plus que les vrais bistrots sont fermés) ? :mrgreen:

Depuis que je fais de la moto, j'ai toujours entendu des propos tranchés sur les BMW... "motos de flics, motos moches, motos allemandes, motos de riches..." Y'a un peu de tout ça.
Bon, les flics, c'est entendu, ils représentent l'ordre établi, la contrainte, la menace de l'arbitraire, ce n'est pas très avenant. Donc, leurs motos administratives ne peuvent logiquement pas incarner la rébellion, le grain de folie, le déraisonnable.
Les BMW sont "moches", lourdasses, gros cul, larges, massives, parfois avec des couleurs aussi tartes que les sous-pulls en polyamide des petits escrocs dans un épisode de la série policière "Inspecteur Derrick", avec ses yeux chiasseux et ses bajoues flasques, son imper mastic et cette ambiance à chier de l'automne en Bavière, sous un ciel gris et des intérieurs de villas couleur caca d'oie.

Et puis elles sont "allemandes", ces gens qui nous ont fait deux guerres mondiales et imposé à nos parents quatre années d'occup', de tickets de rationnements, de rutabagas et de topinambours... impardonnable (sans parler de la finale de foot dans les années 70) !

Alors que les motos anglaises et américaines, là ça incarnait la Liberté, la Libération, Marlon Brandon, Steve Mc Queen et Peter Fonda !
Quant aux japonaises, mêmes détestées au début par les "purs et durs", elles allaient vite et loin sans nécessiter un CAP de mécano pour les minets qui pouvaient se les payer.
Et puis pour finir, les BMW, c'étaient les motos des cadres, le p'tit chef de service en bureautique, le pavillon dans les Yvelines avec l'Audi dans le garage, bref, des emmerdeurs qui en plus commandaient les autres. Et ça, c'est grave ! :mrgreen:
Ça rend jaloux, ça fait ressortir les frustrations... donc, commençons par haïr sa moto, sa BMW, symbole d'un statut social facile à détester.

Y'avaient bien aussi des BMW montées par des vrais pauvres, rejetons de générations d'ouvriers d'usine élevés aux airs crachouillants de vieux 33 T de François Béranger, des types limites ascétiques, rats de concentres hivernales, barbus, un peu gros, forcement célibataires (quelle femme aurait suivi ces ours mal léchés et solitaires ?) et surgis d'on ne sait quel coin reculé du Limousin ou de Lorraine, là où l'électricité nationale n'étaient arrivée qu'aux derniers jours des Trente glorieuses pour éclairer d'une lumière blafarde leurs granges où ils avaient reconstruit leur moto tout seuls, à partir de plusieurs épaves d'une provenance inavouable... car ces "gueux de la route" avaient acquis leurs Béhêmes au terme de mystérieux parcours de ventes aux domaines, ils les avaient retapés eux-mêmes, confits dans leur jus de cambouis, maîtrisant la subtilité quasi magique du calage de l'allumage et du jeu aux culbus (voire même de la précession, car les plus pervers avaient même des side-car), ce qui rendaient aussi jaloux ceux qui n'avaient qu'à appuyer sur le bouton pour démarrer leur mixer nippon, enfants gâtés de la facilité et du confort amollissant.

Ça en fait, des motifs, pour détester les BMW !

Une détestation toutefois contradictoire, car elles faisaient envie, ces Béhêmes qu'on savait capables d'aller et de revenir de Kaboul en ayant résisté aux cailloux des pistes les plus affreuses, ces Béhêmes avec lesquelles les flics allaient vite par tous les temps et avec lesquelles on pouvait abattre des Paris- Marseille par autoroute sans mollir, à fond tout le temps.

Tiens, je me souviens d'un déjeuner qui s'était éternisé chez le Jiv', y'a une quinzaine d'années, où je m'étais pointé une fin de matinée d'hiver, juste pour dire bonjour... j'avais prévu d'être à Paris vers 20 h et on est sortis de table vers 15 H 30, le traquenard total... la Jivarette n'avait pas faibli sur la plâtrée de patates en sauce, avec une conclusion au Saint-Nectaire pour éponger le vin de buisson apparu à l'apéro. Du lourd, du consistant, au vrai accueil paysan (vous connaissez les Jiv', y'a pas tromperie dans ce domaine, plus sincère on ne peut pas faire)...
Bref, ainsi lesté, je suis remonté sur ma R 100 RS, direction l'A75, fallait plus trainer. Passé Clermont, le ciel est devenu lourd, lui aussi, tout chargé de gros cumulonimbus qui promettaient une bonne brassée de tombereaux liquides, la vraie douche froide, avec des grelons commack... décidé à ne pas m'arrêter pour enfiler (ce qui aurait été plus que raisonnable) mon vieil ensemble de pluie Motomod en PVC enduit dont il manquait un bouton-pression sur deux, j'ai rentré la tête dans les épaules, serré les genoux, je me suis planqué derrière le carénage et j'ai mis la poignée dans le coin, cravachant d'autorité les 70 ch du gros flat, à 180 de croisière tout du long, les membranes collées au plafond des cloches de carbu.
Je suis arrivé à l'heure et parfaitement sec. :oué:

Les BMW ? De sacrées bonnes bécanes, tout de même ! :polom:
"La liberté des autres étend la mienne à l'infini".(Mikhail Bakounine)
. /__\.
(°\=/°)
¨¨¨¨¨

Avatar du membre

corto71
je me sens bien à l'aise sur ce forum
Messages : 444
Enregistré le : 11 oct. 2020, 17:23
Votre moto : EFI Chrome
Modèle de votre autre moto : guzzi 1100 ev, bmw : r80/7, r100rt, r1150r
Prénom : Michel
Localisation : région Lons le Saunier

Re: RE 500 à vendre

Messagepar corto71 » 17 mars 2021, 07:14

Beau résumé Marco. :super:
C'est pas facile de faire le tour de la question en quelques phrases. :D
En ce qui me concerne, concernant les Anglaises et les Américaines, il y avait chez moi la détestation de toute cette visserie en pas à la con.
Mon monde, c'est celui du métrique. On ne m'impose pas des valeurs qui ne sont pas les miennes. :sorry:
La chose m'est presque restée. :D
Nul n'a connu de mue joyeuse.
Antoine de Saint-Exupéry

Avatar du membre

fab le motard
Membre RA 2021
Messages : 21513
Enregistré le : 15 mai 2006, 22:14
Votre moto : 500 Fonte (Bullet)
Prénom : Fabien
Localisation : Lyon
Contact :

Re: RE 500 à vendre

Messagepar fab le motard » 17 mars 2021, 07:27

j'ai jamais aimé les flats BMW, hormis une r69s. et j'ai essayé plusieurs fois jusqu'au 1150
les K, j'aime pas, ce sont elles qui m'aiment :D je les attire ! on s'y attache.
pareil le G650GS bicylindres. ca vibre, c'est pas agréable. (et quel horrible bec de coincoin)

il faudrait la qualité allemande de frabrication, mais avec le 1000 à carbu de guzzi :D

Avatar du membre

Jivaro
le moteur tourne bien
Messages : 1674
Enregistré le : 19 juil. 2009, 21:13
Votre moto : Autre(s) modèle(s)
Modèle de votre autre moto : BSA
Prénom : Daniel
Localisation : Auvergne
Localisation : Voxanie Centrale

Re: RE 500 à vendre

Messagepar Jivaro » 17 mars 2021, 08:01

La visserie n'est pas plus à la con qu'une autre. Que je sache, tu n'achètes pas les œufs et les huitres par 10!
Si tu n'en veux pas, je la remet dans ma culotte

Avatar du membre

Geobricoletout
en rodage
Messages : 158
Enregistré le : 24 juil. 2020, 10:49
Votre moto : EFI Classic
Modèle de votre autre moto : Harley road king cvo
Prénom : Georges
Localisation : Aisne, Picardie

Re: RE 500 à vendre

Messagepar Geobricoletout » 17 mars 2021, 08:13

La visserie d'une RE fonte est au pas métrique ?
Demain, aujourd'hui sera hier. Alors vit maintenant.

Avatar du membre

druid
Bullet 350
Messages : 4614
Enregistré le : 18 août 2006, 18:40
Votre moto : 500 Fonte (Bullet)
Modèle de votre autre moto : Velocette Venom Clubman, Velocette Iron MSS, RE 650 Interceptor, Bullet 500 fonte trial "bespoke"
Prénom : Claude
Localisation : Toscane Auvergnate

Re: RE 500 à vendre

Messagepar druid » 17 mars 2021, 08:38

Tout dépend du millésime, concernant les modèles "fonte".

J'en ai une de 1991. C'est panaché...
Une autre de 2001, en métrique.
Easy on the throttle, steady on the gears, roll her over gently and she'll last for many years.

Avatar du membre

Déglingos
le moteur tourne bien
Messages : 1166
Enregistré le : 26 nov. 2010, 16:03
Votre moto : 500 Fonte (Bullet)
Localisation : Pays de la "Guenille de bonde"...(16)

Re: RE 500 à vendre

Messagepar Déglingos » 17 mars 2021, 08:50

La mienne de 2000 est un panaché "blanc"... :036:

Avatar du membre

corto71
je me sens bien à l'aise sur ce forum
Messages : 444
Enregistré le : 11 oct. 2020, 17:23
Votre moto : EFI Chrome
Modèle de votre autre moto : guzzi 1100 ev, bmw : r80/7, r100rt, r1150r
Prénom : Michel
Localisation : région Lons le Saunier

Re: RE 500 à vendre

Messagepar corto71 » 17 mars 2021, 08:55

Jivaro a écrit :La visserie n'est pas plus à la con qu'une autre. Que je sache, tu n'achètes pas les œufs et les huitres par 10!


C'est un fait :D
Mais c'est bien la preuve que la cuisine est un sujet universelle! :bouffe:
Bon j'aurais pas dû dire visserie "a la con" et puis c'est une vieille image que j'ai dans ma tête :)
Faut s'adapter, comme la clé à molette :mrgreen:
Nul n'a connu de mue joyeuse.
Antoine de Saint-Exupéry

Avatar du membre

JacquesD
Membre RA 2021
Messages : 23129
Enregistré le : 04 juin 2006, 08:27
Modèle de votre autre moto : Y'en a plus
Localisation : Laroque 47
Localisation : Laroque-Timbaut 47

Re: RE 500 à vendre

Messagepar JacquesD » 17 mars 2021, 09:17

corto71 a écrit :
Jivaro a écrit :La visserie n'est pas plus à la con qu'une autre. Que je sache, tu n'achètes pas les œufs et les huitres par 10!


C'est un fait :D
Mais c'est bien la preuve que la cuisine est un sujet universelle! :bouffe:
Bon j'aurais pas dû dire visserie "a la con" et puis c'est une vieille image que j'ai dans ma tête :)
Faut s'adapter, comme la clé à molette :mrgreen:


C'est drôle que tu parles de clé à molette, dont certains types sont appelés "Clé anglaise" en France et "Frensky clutch" dans certains pays balkaniques. :D

:chapo:
JacquesD

Avatar du membre

JacquesD
Membre RA 2021
Messages : 23129
Enregistré le : 04 juin 2006, 08:27
Modèle de votre autre moto : Y'en a plus
Localisation : Laroque 47
Localisation : Laroque-Timbaut 47

Re: RE 500 à vendre

Messagepar JacquesD » 17 mars 2021, 09:37

Jivaro a écrit :La visserie n'est pas plus à la con qu'une autre. Que je sache, tu n'achètes pas les œufs et les huitres par 10!


Les nantis continentaux qui pouvaient acheter une machine de prestige anglaise dans les années trente avaient bien d'autres problèmes s'ils allaient l'acheter directement en Angleterre, il y avait à franchir la barrière du change la monnaie.
Si (comme moi), vous avez quelques minutes à perdre, jetez un coup d'œil au lien ci-dessous, ce n'est pas triste.

https://omnilogie.fr/O/Livre,_shilling, ... malisation
:chapo:
JacquesD

Avatar du membre

yvesmetz
Membre RA 2021
Messages : 18586
Enregistré le : 06 juil. 2009, 22:40
Votre moto : Pas de moto
Localisation : .

Re: RE 500 à vendre

Messagepar yvesmetz » 17 mars 2021, 12:32

Marco a écrit :
Jivaro a écrit :...j'ai toujours eu une certaine affection pour les séries 5 et 6. ...Ces machines rassemblent tout ce que les gens demandent aujourd'hui, comme si c'était un miracle... Bon, je ne recommande pas les BSA, ce sont plutôt des motos d'hommes, et c'est un peu trop fort pour la plupart (héhéhéhéhéhhé).


Et oui !

A ce stade de la discussion (récurrente) entre défenseurs des BMW et détracteurs invétérés (souvent par pure mauvaise foi motarde, laquelle n'est point à blâmer sinon nos échanges seraient bien fades), si nous nous tentions une approche de la question par un peu de sociologie de comptoir (d'autant plus que les vrais bistrots sont fermés) ? :mrgreen:

Depuis que je fais de la moto, j'ai toujours entendu des propos tranchés sur les BMW... "motos de flics, motos moches, motos allemandes, motos de riches..." Y'a un peu de tout ça.
Bon, les flics, c'est entendu, ils représentent l'ordre établi, la contrainte, la menace de l'arbitraire, ce n'est pas très avenant. Donc, leurs motos administratives ne peuvent logiquement pas incarner la rébellion, le grain de folie, le déraisonnable.
Les BMW sont "moches", lourdasses, gros cul, larges, massives, parfois avec des couleurs aussi tartes que les sous-pulls en polyamide des petits escrocs dans un épisode de la série policière "Inspecteur Derrick", avec ses yeux chiasseux et ses bajoues flasques, son imper mastic et cette ambiance à chier de l'automne en Bavière, sous un ciel gris et des intérieurs de villas couleur caca d'oie.

Et puis elles sont "allemandes", ces gens qui nous ont fait deux guerres mondiales et imposé à nos parents quatre années d'occup', de tickets de rationnements, de rutabagas et de topinambours... impardonnable (sans parler de la finale de foot dans les années 70) !

Alors que les motos anglaises et américaines, là ça incarnait la Liberté, la Libération, Marlon Brandon, Steve Mc Queen et Peter Fonda !
Quant aux japonaises, mêmes détestées au début par les "purs et durs", elles allaient vite et loin sans nécessiter un CAP de mécano pour les minets qui pouvaient se les payer.
Et puis pour finir, les BMW, c'étaient les motos des cadres, le p'tit chef de service en bureautique, le pavillon dans les Yvelines avec l'Audi dans le garage, bref, des emmerdeurs qui en plus commandaient les autres. Et ça, c'est grave ! :mrgreen:
Ça rend jaloux, ça fait ressortir les frustrations... donc, commençons par haïr sa moto, sa BMW, symbole d'un statut social facile à détester.

Y'avaient bien aussi des BMW montées par des vrais pauvres, rejetons de générations d'ouvriers d'usine élevés aux airs crachouillants de vieux 33 T de François Béranger, des types limites ascétiques, rats de concentres hivernales, barbus, un peu gros, forcement célibataires (quelle femme aurait suivi ces ours mal léchés et solitaires ?) et surgis d'on ne sait quel coin reculé du Limousin ou de Lorraine, là où l'électricité nationale n'étaient arrivée qu'aux derniers jours des Trente glorieuses pour éclairer d'une lumière blafarde leurs granges où ils avaient reconstruit leur moto tout seuls, à partir de plusieurs épaves d'une provenance inavouable... car ces "gueux de la route" avaient acquis leurs Béhêmes au terme de mystérieux parcours de ventes aux domaines, ils les avaient retapés eux-mêmes, confits dans leur jus de cambouis, maîtrisant la subtilité quasi magique du calage de l'allumage et du jeu aux culbus (voire même de la précession, car les plus pervers avaient même des side-car), ce qui rendaient aussi jaloux ceux qui n'avaient qu'à appuyer sur le bouton pour démarrer leur mixer nippon, enfants gâtés de la facilité et du confort amollissant.

Ça en fait, des motifs, pour détester les BMW !

Une détestation toutefois contradictoire, car elles faisaient envie, ces Béhêmes qu'on savait capables d'aller et de revenir de Kaboul en ayant résisté aux cailloux des pistes les plus affreuses, ces Béhêmes avec lesquelles les flics allaient vite par tous les temps et avec lesquelles on pouvait abattre des Paris- Marseille par autoroute sans mollir, à fond tout le temps.

Tiens, je me souviens d'un déjeuner qui s'était éternisé chez le Jiv', y'a une quinzaine d'années, où je m'étais pointé une fin de matinée d'hiver, juste pour dire bonjour... j'avais prévu d'être à Paris vers 20 h et on est sortis de table vers 15 H 30, le traquenard total... la Jivarette n'avait pas faibli sur la plâtrée de patates en sauce, avec une conclusion au Saint-Nectaire pour éponger le vin de buisson apparu à l'apéro. Du lourd, du consistant, au vrai accueil paysan (vous connaissez les Jiv', y'a pas tromperie dans ce domaine, plus sincère on ne peut pas faire)...
Bref, ainsi lesté, je suis remonté sur ma R 100 RS, direction l'A75, fallait plus trainer. Passé Clermont, le ciel est devenu lourd, lui aussi, tout chargé de gros cumulonimbus qui promettaient une bonne brassée de tombereaux liquides, la vraie douche froide, avec des grelons commack... décidé à ne pas m'arrêter pour enfiler (ce qui aurait été plus que raisonnable) mon vieil ensemble de pluie Motomod en PVC enduit dont il manquait un bouton-pression sur deux, j'ai rentré la tête dans les épaules, serré les genoux, je me suis planqué derrière le carénage et j'ai mis la poignée dans le coin, cravachant d'autorité les 70 ch du gros flat, à 180 de croisière tout du long, les membranes collées au plafond des cloches de carbu.
Je suis arrivé à l'heure et parfaitement sec. :oué:

Les BMW ? De sacrées bonnes bécanes, tout de même ! :polom:


Pour avoir été vivant en ce, ces temps, je puis dire que je ressens l'"image" pareillement .... Même si avec je n'y arrive,. trop vite las de ce qui les fait en entier,.. hormis, pour moi pas le temps, de profiter de leur f i a b i l i t é .

Code : Tout sélectionner

à fond tout le temps.
.... Plutôt un certain temps !....Car quand les soupapes rejoignent les pistons, le fracas et net sans bavure de haut en bas, les premiers à dégager étant leurs poussoirs .... J'ai réussi à en péter sur place à l'arrêt sur celle R100/RT d'un anesthésiste nancéen .
La ligue des motocyclistes indépendants,...c'te race !

Avatar du membre

ligérien
Membre RA 2021
Messages : 1981
Enregistré le : 30 janv. 2014, 21:37
Votre moto : 500 Fonte (Bullet)
Modèle de votre autre moto : super glide 2007
Prénom : dominique
Localisation : bordeloire 49

Re: RE 500 à vendre

Messagepar ligérien » 17 mars 2021, 13:37

Jivaro a écrit :La visserie n'est pas plus à la con qu'une autre. Que je sache, tu n'achètes pas les œufs et les huitres par 10!





Si si , depuis un bon moment on en achète par 10 :rou:
Ça paraissait bizarre mais on s'y fait :chapo:


Screenshot_20210317-133327.png
Screenshot_20210317-133327.png (198.86 Kio) Vu 113 fois

Avatar du membre

fab le motard
Membre RA 2021
Messages : 21513
Enregistré le : 15 mai 2006, 22:14
Votre moto : 500 Fonte (Bullet)
Prénom : Fabien
Localisation : Lyon
Contact :

Re: RE 500 à vendre

Messagepar fab le motard » 17 mars 2021, 13:39

les huitres, je les achetes en tubes, c'est bien plus pratique : "fast huitres"

Avatar du membre

Tonton
royal participant
Messages : 3417
Enregistré le : 30 mai 2017, 21:42
Votre moto : Autre(s) modèle(s)
Modèle de votre autre moto : Moto guzzi V50 et 500 Nuovo Falcone
Localisation : Entre Chablis et Sancerre
Contact :

Re: RE 500 à vendre

Messagepar Tonton » 17 mars 2021, 13:46

En parlant de casse , semaine dernière , mon vieux roto vator Staub , 35 ans , à rendu son dernier souffle , je contrôlai régulièrement l'huile , mais là visiblement , la pompe ou ce qui en fait office à pas bien joué son rôle , le pieds de bielle est passé à travers le carter moteur .....binggggg , un trou gros comme une mandarine ! :woot:
Réflexion rapide , suis à un an de la retraite , je me sert quasi plus de ce truc ...allez , 3 photos , sur le coincoin 120€ pour pièces ( bien spécifié ) , 1h que l'annonce était en ligne , c'était vendu , un gars qui stock et répare des vieux tromblons ! :)
Tonton :chapo:
"Deux intellectuels assis vont moins loin qu'une brute qui marche !" - M Audiard
https://guzzi-nuovo-falcone.forumactif.com/ :vroum: