Image
NE PAS FAIRE DE VIREMENT INSTANTANÉ FACTURÉ 1€ À LA RA PAR LE CRÉDIT MUTUEL ASSOCIATION.

Peut-on être motard et écolo ?

D'autres sujets en dehors de la moto ? La vie ? Les amours ? La philosophie ? Les enfants, les parents, la politique économique de l'Inde... Vos passions, vos loisirs, votre job, votre femme...
Avatar du membre

Topic author
Marco
Membre RA 2020
Messages : 8495
Enregistré le : 26 mars 2007, 19:34
Votre moto : 500 Fonte (Bullet)
Modèle de votre autre moto : RE Bullet 500 1959
Localisation : Banlieue nord (93)

Peut-on être motard et écolo ?

Messagepar Marco » 15 févr. 2019, 21:04

Salut,
en ces temps d'urgence pour le climat mondial et l'exploitation des ressources, la question des déplacements motorisés est récurrente. Aussi, peut-on être utilisateur passionné d'un véhicule à moteur à pétrole et néanmoins soucieux de préserver notre planète ?
La question est posée, voir : https://reporterre.net/Peut-on-etre-mot ... ecologiste

...et j'ouvre le débat sur notre forum !
"La liberté des autres étend la mienne à l'infini".(Mikhail Bakounine)
. /__\.
(°\=/°)
¨¨¨¨¨

Avatar du membre

jpv17
Membre RA 2021
Messages : 5196
Enregistré le : 23 oct. 2014, 17:24
Votre moto : Himalayan
Modèle de votre autre moto : Moto Guzzi v7 2012 - Bullet Standard noire 2015 (vendue) Himalayan 2018 (vendue)
Prénom : jean-Pierre
Localisation : Aytré, près de La Rochelle

Re: Peut-on être motard et écolo ?

Messagepar jpv17 » 15 févr. 2019, 21:29

Ben oui, facile : Suffit d'avoir une moto verte ! :sorry:
Fichiers joints
kawa.jpg
kawa.jpg (57.96 Kio) Vu 1726 fois

Avatar du membre

jbt
royal participant
Messages : 2247
Enregistré le : 12 mai 2012, 14:20
Modèle de votre autre moto : Bullet Sixty-5
Localisation : Haute Savoie

Re: Peut-on être motard et écolo ?

Messagepar jbt » 15 févr. 2019, 21:39

Je propose une manière de concilier moto et écologie à un prix très modique: https://www.leboncoin.fr/motos/1568530407.htm/
La Bullet est ma moto du quotidien.
Non, ça ne veut pas dire qu'il y a un article dans le journal à chaque fois qu'elle démarre.

Avatar du membre

Gael
Membre RA 2020
Messages : 1286
Enregistré le : 14 août 2017, 21:38
Votre moto : EFI Classic
Modèle de votre autre moto : 350 XT (87)
Prénom : Gael
Localisation : Rouze (Ariege)

Re: Peut-on être motard et écolo ?

Messagepar Gael » 16 févr. 2019, 05:49

Marco a écrit :Salut,
en ces temps d'urgence pour le climat mondial et l'exploitation des ressources, la question des déplacements motorisés est récurrente. Aussi, peut-on être utilisateur passionné d'un véhicule à moteur à pétrole et néanmoins soucieux de préserver notre planète ?
La question est posée, voir : https://reporterre.net/Peut-on-etre-mot ... ecologiste

...et j'ouvre le débat sur notre forum !

Salut les gens et merci Marco pour ce sujet,
pour moi le problème moral se pose lorsqu'on peut faire par exemple un trajet utilitaire à vélo et qu'on le fait à moto, parce que son plaisir de passionné passe avant la raison; ou que l'on fait un trajet à moto uniquement pour le plaisir, encore pire...(ça vous cause?) :demon: , sans ça, la moto est probablement le véhicule procurant un des meilleurs rendement pollution/potentiel...(mais hélas souvent deuxième véhicule à moteur après une voiture (dans nos contrées).... :polom: , ce qui fait probablement une bonne partie des possesseurs de moto je pense, enfin je sais pas (quelqu'un aurait des chiffres par rapport à ça, ça pourrait être intéressant peut être?)). Enfin, si on choisi la moto en remplacement de la voiture, la démarche devient là clairement écologique,bien qu' être écologiste ne se résume pas uniquement à son mode de transport, ce serait réducteur, et ça rend le forfait plus...acceptable? Pardonnable?
Ce qui se conçoit bien, s'énonce clairement, et les mots pour le dire, arrivent aisément. (enfin normalement, pas toujours...)

Avatar du membre

jbt
royal participant
Messages : 2247
Enregistré le : 12 mai 2012, 14:20
Modèle de votre autre moto : Bullet Sixty-5
Localisation : Haute Savoie

Re: Peut-on être motard et écolo ?

Messagepar jbt » 16 févr. 2019, 08:10

Je ne suis pas sûr que la moto soutienne la comparaison avec la voiture si on mesure les choses de façon objective. Technologie dépolluante plus avancée sur l'auto(quelle moto a un turbo?), capacité d'emport plus élevée, durabilité beaucoup plus élevée des pneus, des freins, de la transmission...ya pas photo, l'argument consistant à avancer que la moto n'est pas coincée dans les embouteillages et se gare tout de suite ne suffit pas à transformer ces avantages en supériorité décisive. La récente étude de l'IFSTTAR de 2017 démontre bien le fait qu'une partie des deux roues (surtout ancien, surtout à 2T, surtout sans catalyseur) est beaucoup plus polluante que les autos aux dernières normes.
A noter qu'elle révèle quelques surprises concernant l'avantage supposé aux petites cylindrées, qui s'avèrent selon le polluant choisi parfois plus polluantes que les grosses!
Bon.
Ca c'est un fait.
Mais ce qui me gène est qu'on ne prend jamais en compte l'impact global d'un mode de transport sur la planete en incluant la pollution secondaire générée par son financement.
Il est en effet peu contestable que si je prends ma Prius pour aller bosser, je vais rejeter beaucoup moins de CO2 que si je prenais ma Bullet fonte lors du trajet
Mais pour que j'y aille en Prius, il va falloir que j'aille bosser plus souvent, parce qu'elle n'est pas gratos...et qu'il faudra que j'aille bosser encore plus pour la faire réviser, parce que je n'en suis pas capable. Je crois que le coût moyen annuel d'une voiture est de 6000€. Je n'ai pas dû mettre plus de 100€ par an dans ma Bullet depuis que je l'ai et, à vrai dire je ne me souviens pas avoir jamais déposé une moto dans une concession pour y faire faire une révision.
Je m'étais amusé il y a une dizaine d'années à essayer de calculer ça, en supposant que je change ma vieille Opel Vectra pour une Prius toute neuve. J'avais considéré qu'il aurait fallu que j'aille travailler un jour de plus par semaine pour la payer, soit 100km de plus par semaine, et donc rejeter plus de polluants cette journée-là uniquement pour en rejeter moins le reste de la semaine. Au bout de combien de temps ça se serait avéré enfin rentable du point de vue environnemental?
40 ans.
J'ai refait plusieurs fois les calculs, rien n'y fait. Il aurait fallu 40 années pour que ça soit enfin efficace uniquement sur le plan des rejets primaires dûs à l'utilisation. Je n'avais pas pris en compte tout toute la pollution liée à la conception, fabrication, commercialisation, entretien de cette Prius. Certes, ma Vectra a aussi dû être conçue, fabriquée, vendue, etc: mais à l'instant T de cette étude, cette pollution avait déjà été émise, c'est fait, point. Alors que la pollution qu'entraîne le renouvellement d'un véhicule qui s'avère plus polluant à l'usage par un autre moins polluant, elle peut être purement annihilée en choisissant de ne pas l'acheter. Et ça, ça aura infiniment plus d'impact que les gains ridicules à attendre de quelques grammes de CO émis en moins chaque kilometre...
La Bullet est ma moto du quotidien.
Non, ça ne veut pas dire qu'il y a un article dans le journal à chaque fois qu'elle démarre.

Avatar du membre

skoncey
le moteur tourne bien
Messages : 1122
Enregistré le : 31 déc. 2011, 12:55
Votre moto : Autre(s) modèle(s)
Modèle de votre autre moto : W650 / Honda 1000 CBF
Localisation : France

Re: Peut-on être motard et écolo ?

Messagepar skoncey » 16 févr. 2019, 08:50

jbt a écrit :Je ne suis pas sûr que la moto soutienne la comparaison avec la voiture si on mesure les choses de façon objective. Technologie dépolluante plus avancée sur l'auto(quelle moto a un turbo?), capacité d'emport plus élevée, durabilité beaucoup plus élevée des pneus, des freins, de la transmission...ya pas photo, l'argument consistant à avancer que la moto n'est pas coincée dans les embouteillages et se gare tout de suite ne suffit pas à transformer ces avantages en supériorité décisive. La récente étude de l'IFSTTAR de 2017 démontre bien le fait qu'une partie des deux roues (surtout ancien, surtout à 2T, surtout sans catalyseur) est beaucoup plus polluante que les autos aux dernières normes.

Absolument d'accord! Bien que le contraire nous arrangerait hein!?

Que la moto soit plus fluide dans la circulation est un fait, mais si tout le monde prenait une moto et délaisserait la voiture, le bilan carbone serait absolument le même voire pire car si on peut mettre quatre personnes dans un voiture, on peut difficilement faire de même sur une moto....

Un véhicule à moteur atmosphérique reste dévoreur d'énergie fossile donc polluant, quoi que l'on fasse!

On a jamais été autant dans une société moralisatrice qu'aujourd'hui, alors opposer écologie et déplacement motorisé en prétendant le rendre incompatible est bien dans l'air du temps d'une pensée écologiste poussée à l’extrême....

Je vais prendre la moto cet après-midi et aller faire un tour dans le Vercors, comme ça, pour rien! Enfin si! Pour le simple plaisir que cela va me procurer, et ça c'est pas rien.... Je vais être déficitaire sur mon bilan carbone mais bénéficiaire sur mon bilan bonheur ou bien-être comme vous voulez....

Et comme je suis encore humain, le bonheur, si fugace soit-il, est un élément déterminant de ma petite vie! :D
le ciel vous tienne en joie!


etienne01
Membre RA 2021
Messages : 173
Enregistré le : 30 mars 2015, 20:59
Votre moto : Electra X
Localisation : Lyon

Re: Peut-on être motard et écolo ?

Messagepar etienne01 » 16 févr. 2019, 10:02

Un objet technique a trois phases de vie : sa réalisation, son usage, sa fin.

La fin d'un véhicule est maintenant plus ou moins bien rentabilisée par les filières de valorisation tant en voiture qu'en auto, ce qui par kilo d'acier, plastique, plomb, cuivre et autres, mettent les deux véhicules en apparence à égalité mais par Kg de véhicule une moto a moins de plastique qu'une auto donc plus de métal pour la moto et donc mieux recyclable. Je pense qu'a filière de recyclage égale une fin de vie de moto est meilleure qu'une auto.

En réalisation une moto de 200 kg est moins polluante à fabriquer qu'une auto à 1 500 Kg au regard des matières premières (extraction, transformation, transport, usinage et assemblage) avec un bémol sur l'usinage/assemblage car l'impact environnementale est inversement proportionnelle avec le volume et dont produire 5000 motos d'un même modèle et 200 000 voitures d'un autre ne pousse pas le constructeur à chercher le même rendement à l'usinage/assemblage donc n'a pas à l'unité le même impact écologique.

A l'usage, doit être pris en compte le temps de vie du véhicule, bien supérieur pour l'auto, les consommables (pneus,huiles, freins...) avantage à l'auto, en supposant que chaque véhicule aille au bout de son existence mécanique ce que l'attrait de la nouveauté contredit (sauf pour les bullet fonte bien évidement), la consommation d'énergie ramenée aux nombres de personnes transportées par kilomètre parcouru, avec avantage à l'auto si elle transporte plus d'une personne ce qui est loin d'être le cas, et son émission polluante locale avec avantage pour l'auto (électrique, hybride, catalysée, stop and start...)

Les choses sont déjà compliquées mais le sont encore plus quand on se penche sur le mot pollution.
Une voiture électrique n'émet pas de gaz "polluant" en ville, mais est-elle non polluante ? L'acier qui la compose à été extrait de la même manière que tout tromblon polluant, il a été conçut dans des hauts fourneaux avec de la coke, en émettant du CO2 avec une grande consommation d'eau, les piles de cette voiture utilise du lithium à l'extraction polluante, consomme plus de cuivre qu'une moto, métal rare et polluant à l'extraction, transformation et transport, la production d'électricité est dans le monde assurée à 66% par le charbon, le pétrole ou le gaz et 10% par le nucléaire (France 10% et 72%) que celui qui dise que le nucléaire ne pollue pas aille vite construire leur résidence secondaire à Fukushima les terrains sont pas chers... Les pneus, l'huile, l'extraction et le transport du carburant, les pertes de carburant par évaporation, le rendement énergétique faible du moteur thermique (25% au mieux), le transport de l'électricité... je parle même pas du coût écologique de la création et de l'entretien du réseau routier. La solution n'est pas forcément en sortie de pot d'échappement...

La comparaison moto/auto en terme de pollution n'est pas simple à faire.

Je pense que le problème n'est pas le moyen de transport mais le transport. Habiter en A pour aller travailler en B, consommer en C, scolariser en D, se soigner en E et se détendre en F, autour et dans un ensemble urbain dépassant 200 000 habitants tel est le problème. Qui ne rêve pas d'avoir tout à 5 minutes à pied ?
Le prix du M2 dans et autour d'une ville pollue beaucoup plus qu'une bullet, fonte évidement.

Avatar du membre

jbt
royal participant
Messages : 2247
Enregistré le : 12 mai 2012, 14:20
Modèle de votre autre moto : Bullet Sixty-5
Localisation : Haute Savoie

Re: Peut-on être motard et écolo ?

Messagepar jbt » 16 févr. 2019, 11:38

etienne01 a écrit :
A l'usage, doit être pris en compte le temps de vie du véhicule, bien supérieur pour l'auto

Si tu as une source pour étayer cette affirmation, je suis preneur.
Parce qu'à ma connaissance, personne n'est capable, en France, de mesurer la durée de vie des véhicules. Le CT auto donne vaguement une idée des autos, mais rien n'existe en ce qui concerne les motos, ce qui aboutit à une estimation scrupuleusement pifométrique d'une diminution annuelle du parc de 10% passé le dixième anniversaire de la mise en circulation et une importance du parc moto total qui varie de 2 à 4 millions selon l'âge du capitaine.
Estimation qui semble grandement contredite par ce que j'observe sur la route. Et dans mon garage, surtout : plus les motos sont anciennes, plus il y en a!
Ma K1100 "de service" a 25 ans et 135000 km, mon side K1 225000 pour 28 ans, mon autre side BM a fêté ses 50 ans et a dépassé depuis longtemps le million de kilometres, le compte a été perdu au fil des changements de compteur. Ma R100GS de 90 doit avoir dans les 200000km, ma R100RT de 1981 approche les 300 000...finalement il n'y a que mon véhicule le plus récent, la Bullet fonte de 2004, qui a moins de 20 000 bornes!
La Bullet est ma moto du quotidien.
Non, ça ne veut pas dire qu'il y a un article dans le journal à chaque fois qu'elle démarre.

Avatar du membre

Gael
Membre RA 2020
Messages : 1286
Enregistré le : 14 août 2017, 21:38
Votre moto : EFI Classic
Modèle de votre autre moto : 350 XT (87)
Prénom : Gael
Localisation : Rouze (Ariege)

Re: Peut-on être motard et écolo ?

Messagepar Gael » 16 févr. 2019, 11:54

Le nombre de véhicules perso est un facteur agravant...
Ce qui se conçoit bien, s'énonce clairement, et les mots pour le dire, arrivent aisément. (enfin normalement, pas toujours...)


etienne01
Membre RA 2021
Messages : 173
Enregistré le : 30 mars 2015, 20:59
Votre moto : Electra X
Localisation : Lyon

Re: Peut-on être motard et écolo ?

Messagepar etienne01 » 16 févr. 2019, 12:59

Gael a écrit :Le nombre de véhicules perso est un facteur agravant...


Oui et non.

Pendant l'usage, on n'utilise qu'un seul véhicule à la fois donc même pollution de carburant et de pneus par kilomètre avec 1 ou 3 VL, dans l'hypothèse ou les 3 véhicules soient sensiblement identiques, c'est différent si on a 3 Véhicules optimisés pour le trajet (court urbain : scooter 125, moyen rural : voiture petite citadine, grand voyage autoroute : voiture grande routière) dans ce cas là avoir plusieurs véhicules est moins polluant en usage. Mais dans la pollution d'usage il faut y inclure l'entretien non pas kilométrique mais annuel, donc 3 véhicules pour 30 000 km/an total, 3 vidanges quelque soit le kilométrage de chaque s'il est préconisé une vidange annuelle.

Pour la réalisation, acheter 3 véhicules, simultanément ou cumulativement en gardant le précédent, semble plus polluant effectivement mais si chaque véhicule est utilisé jusqu'à son maximum d'utilisation le résultat est le même que d'en acheter 3 à la suite. On a en fait fait un "stock" de moyen de transport.

Pour l'après usage 1 ou plusieurs véhicules importe peu du moment qu'ils sont tous les deux bien valorisés après un usage maximum.

Je pense que ce qui est important c'est d'utiliser le bon moyen de transport en fonction du trajet (à pied, trottinette, vélo, 50 cm3, 125 CM3, gros cubes, voiture de catégories différentes, transport en commun ... et leurs déclinaisons essence gazole, électrique) et d'aller au maximum de l'usage de ce moyen pour en rentabiliser la réalisation ce qui soulève un noeud gordien : la rentabilité économique n'est pas égale à la rentabilité écologique et nos bullets (fonte) en sont un bon exemple. Entretenir soit même sa bullet permet d'optimiser la pollution de réalisation de cette moto, et donc de baisser l'impact environnementale qu'aurait l'achat d'une nouvelle moto, malgré une pollution d'usage évidente.
Encore faut-il que son coût d'entretien et de réparation soit économiquement rentable ce qui n'est pas forcément le cas au regard de la valeur vénale et non d'usage, ce que font les experts en cas d'accident.

Avoir un avis rapide c'est aisé, avoir un avis étayé c'est difficile. J'arrive pas à savoir si je pollue plus avec ma bullet que j'entretien et qui est déjà construite qu'avec une moto moderne que j'achèterai ?


etienne01
Membre RA 2021
Messages : 173
Enregistré le : 30 mars 2015, 20:59
Votre moto : Electra X
Localisation : Lyon

Re: Peut-on être motard et écolo ?

Messagepar etienne01 » 16 févr. 2019, 13:02

jbt a écrit :
etienne01 a écrit :
A l'usage, doit être pris en compte le temps de vie du véhicule, bien supérieur pour l'auto

Si tu as une source pour étayer cette affirmation, je suis preneur.
Parce qu'à ma connaissance, personne n'est capable, en France, de mesurer la durée de vie des véhicules. Le CT auto donne vaguement une idée des autos, mais rien n'existe en ce qui concerne les motos, ce qui aboutit à une estimation scrupuleusement pifométrique d'une diminution annuelle du parc de 10% passé le dixième anniversaire de la mise en circulation et une importance du parc moto total qui varie de 2 à 4 millions selon l'âge du capitaine.
Estimation qui semble grandement contredite par ce que j'observe sur la route. Et dans mon garage, surtout : plus les motos sont anciennes, plus il y en a!
Ma K1100 "de service" a 25 ans et 135000 km, mon side K1 225000 pour 28 ans, mon autre side BM a fêté ses 50 ans et a dépassé depuis longtemps le million de kilometres, le compte a été perdu au fil des changements de compteur. Ma R100GS de 90 doit avoir dans les 200000km, ma R100RT de 1981 approche les 300 000...finalement il n'y a que mon véhicule le plus récent, la Bullet fonte de 2004, qui a moins de 20 000 bornes!


https://www.statistiques.developpement- ... rs2013.pdf
https://www.statistiques.developpement- ... 202012.pdf

en tout cas félicitation d'être une exception kilométrique je pense qu'au final c'est l'attitude la plus écolo/responsable d'aller au maximum de l'usage d'un objet quelqu'il soit.

Avatar du membre

Gael
Membre RA 2020
Messages : 1286
Enregistré le : 14 août 2017, 21:38
Votre moto : EFI Classic
Modèle de votre autre moto : 350 XT (87)
Prénom : Gael
Localisation : Rouze (Ariege)

Re: Peut-on être motard et écolo ?

Messagepar Gael » 16 févr. 2019, 13:19

etienne01 a écrit :
Gael a écrit :Le nombre de véhicules perso est un facteur agravant...


Oui et non.

Pendant l'usage, on n'utilise qu'un seul véhicule à la fois donc même pollution de carburant et de pneus par kilomètre avec 1 ou 3 VL, dans l'hypothèse ou les 3 véhicules soient sensiblement identiques, c'est différent si on a 3 Véhicules optimisés pour le trajet (court urbain : scooter 125, moyen rural : voiture petite citadine, grand voyage autoroute : voiture grande routière) dans ce cas là avoir plusieurs véhicules est moins polluant en usage. Mais dans la pollution d'usage il faut y inclure l'entretien non pas kilométrique mais annuel, donc 3 véhicules pour 30 000 km/an total, 3 vidanges quelque soit le kilométrage de chaque s'il est préconisé une vidange annuelle.

Pour la réalisation, acheter 3 véhicules, simultanément ou cumulativement en gardant le précédent, semble plus polluant effectivement mais si chaque véhicule est utilisé jusqu'à son maximum d'utilisation le résultat est le même que d'en acheter 3 à la suite. On a en fait fait un "stock" de moyen de transport.

Pour l'après usage 1 ou plusieurs véhicules importe peu du moment qu'ils sont tous les deux bien valorisés après un usage maximum.

Je pense que ce qui est important c'est d'utiliser le bon moyen de transport en fonction du trajet (à pied, trottinette, vélo, 50 cm3, 125 CM3, gros cubes, voiture de catégories différentes, transport en commun ... et leurs déclinaisons essence gazole, électrique) et d'aller au maximum de l'usage de ce moyen pour en rentabiliser la réalisation ce qui soulève un noeud gordien : la rentabilité économique n'est pas égale à la rentabilité écologique et nos bullets (fonte) en sont un bon exemple. Entretenir soit même sa bullet permet d'optimiser la pollution de réalisation de cette moto, et donc de baisser l'impact environnementale qu'aurait l'achat d'une nouvelle moto, malgré une pollution d'usage évidente.
Encore faut-il que son coût d'entretien et de réparation soit économiquement rentable ce qui n'est pas forcément le cas au regard de la valeur vénale et non d'usage, ce que font les experts en cas d'accident.

Avoir un avis rapide c'est aisé, avoir un avis étayé c'est difficile. J'arrive pas à savoir si je pollue plus avec ma bullet que j'entretien et qui est déjà construite qu'avec une moto moderne que j'achèterai ?

Tu oublies là la pollution de fabrication et de déchets par la suite....pourquoi achèterais tu une nouvelle moto moderne alors qu'une ancienne fait apparemment l'affaire? C'est précisément en achetant la nouvelle que tu cautionnes nouvelle fabrication et ajout de pollution pour sa fabrication et son traitement post mortem, à moins que cela soit de l'anticipation sur une future ancienne...le serpent se mord la queue! La multiplication reste pour moi donc un facteur aggravant. :)
Ce qui se conçoit bien, s'énonce clairement, et les mots pour le dire, arrivent aisément. (enfin normalement, pas toujours...)

Avatar du membre

JacquesD
Membre RA 2021
Messages : 22956
Enregistré le : 04 juin 2006, 08:27
Modèle de votre autre moto : Y'en a plus
Localisation : Laroque 47
Localisation : Laroque-Timbaut 47

Re: Peut-on être motard et écolo ?

Messagepar JacquesD » 16 févr. 2019, 14:18

Tout ce qui est artificiel le manufacturé comme le reste ne peut que croître s'il veut perdurer.
Il finit par trop gonfler et en crève comme la grenouille de Lafontaine :

La Grenouille qui se veut faire aussi grosse que le Boeuf

de Jean de La Fontaine


Une Grenouille vit un bœuf
Qui lui sembla de belle taille.
Elle qui n’était pas grosse en tout comme un œuf
Envieuse s’étend, et s’enfle, et se travaille
Pour égaler l’animal en grosseur,
Disant : Regardez bien, ma sœur ;
Est-ce assez ? dites-moi ; n’y suis-je point encore ?
– Nenni. – M’y voici donc ? – Point du tout. – M’y voilà ?
– Vous n’en approchez point. La chétive pécore
S’enfla si bien qu’elle creva.
Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages :
Tout Bourgeois veut bâtir comme les grands Seigneurs,
Tout petit Prince a des Ambassadeurs,
Tout Marquis veut avoir des Pages.

Jean de La Fontaine
JacquesD

Avatar du membre

jbt
royal participant
Messages : 2247
Enregistré le : 12 mai 2012, 14:20
Modèle de votre autre moto : Bullet Sixty-5
Localisation : Haute Savoie

Re: Peut-on être motard et écolo ?

Messagepar jbt » 16 févr. 2019, 14:32

La multiplication des véhicules pour une personne ne serait être aggravante que si ils étaient utilisés tous en même temps.
L'argument de l'entretien augmenté ne tient pas non plus, sur une moto qui ne parcourt que 1000km par an, la vidange annuelle n'a pas lieu d'être et peut être réalisée une fois tous les 10 ans.
Et effectivement, ça permet d'optimiser l'usage de chacun d'entre eux.
Je sors le combi à 8 places uniquement pour trimballer les gamins pour le théâtre...ce qui évite le déplacement de 7 véhicules. Et il sert accessoirement d'utilitaire ou de camping car pour les vacances aussi. Le reste du temps c'est sur 2 ou 3 roues en fonction du nombre de passagers.
La plupart des véhicules que j'ai, en fait, on été sauvés de la casse. Il n'y a guère que ma R1100GS et la Royal Enfield que j'ai achetés en état, roulantes.
Toutes les autres étaient destinées à être jetées ou démantelées en pièces.
Par contre tant que j'en ai à disposition qui fonctionnent, ça ne me viendrait pas à l'idée d'acheter un véhicule neuf, ce qui imposerait d'en faire construire un. Et j'ai largement de quoi continuer à rouler jusqu'à la fin de ma vie, ou des réserves de pétrole!
On mésestime beaucoup le gaspillage consistant à remplacer des véhicules qui sont parfaitement utilisables: le parc auto, en France, augmente d'un demi million de véhicules chaque année, juste parcequ'on en vend plus qu'on en élimine, et pourtant on en élimine déjà une quantité pour de simples raisons commerciales...
Plutôt que le développement durable, je suis pour la stagnation durable! Je n'ai rien à branler d'avoir une aide au démarrage en côte comme sur la dernière moto BMW, je préfèrerais une généralisation de la conception reconditionnable des véhicules !
La Bullet est ma moto du quotidien.
Non, ça ne veut pas dire qu'il y a un article dans le journal à chaque fois qu'elle démarre.

Avatar du membre

JacquesD
Membre RA 2021
Messages : 22956
Enregistré le : 04 juin 2006, 08:27
Modèle de votre autre moto : Y'en a plus
Localisation : Laroque 47
Localisation : Laroque-Timbaut 47

Re: Peut-on être motard et écolo ?

Messagepar JacquesD » 16 févr. 2019, 15:00

Tu as parfaitement raison, avec La Fontaine j'ironisais sur (ce que je suppose), être le point de vue des constructeurs.

:chapo:
JacquesD