Les Bullet de 1948 à 1962

jeudi 11 octobre 2007
par  Nelska
popularité : 29%

"Made like a gun" : la Royal Enfield Bullet, une belle aventure !

La Bullet est sans conteste la moto qui vient à l’esprit dès que l’on évoque la marque Royal Enfield. Dans sa version "classique" à moteur "fonte", la Bullet est née en 1948 à Redditch (UK) où elle a été fabriquée jusqu’en 1962. Sa fabrication fut poursuivie en Inde (Chennai) où elle est aujourd’hui encore fabriquée. Sa brillante carrière devrait malheureusement s’achever dans quelques mois, tout du moins pour les importations européennes, après 60 années de bons et loyaux services (pour des raisons de non conformité aux normes anti-pollution Euro 3). Cette longévité exceptionnelle pour un modèle est très certainement due au charme et à la beauté classique qui se dégage de cette machine atypique et très attachante.

Mais revenons encore un peu plus en arrière, avant la seconde guerre mondiale. La première gamme de Royal Enfield Bullet fait son apparition en 1933 et d’ores et déjà, trois cylindrées différentes sont proposées au public : 250 cc, 350 cc et 500 cc. Ce sont des modèles équipés de monocylindres dotés d’un cadre rigide.

Bullet cadre rigide

A l’issue du 2ème conflit mondial et pour faire face à une demande importante, la firme de Redditch planche sur un nouveau projet. Toujours en monocylindre, la nouvelle Bullet doit être économique à l’usage et confortable. Elle est donc dotée d’une innovation importante à l’époque, le fameux « swinging arm » (suspension du bras oscillant à l’arrière). C’est en 1948, que les premiers prototypes sont présentés en déclinaison « trial » pour la compétition. Plus tard, ces motos s’illustreront lors des fameux ISDT et équiperont les pilotes du British Trophy Team.

350 Bullet aux ISDT 1948

Dès 1949, le premier modèle « route » est commercialisé et la firme argumente sur les qualités de confort et d’agrément de conduite de ce nouveau modèle « révolutionnaire »…

Bullet 1949

Cette première Bullet est motorisée par un monocylindre de 346 cc (70 x 90) refroidissement par air qui délivre environ 18 CV à 5750 tr/min - taux de compression de 6.5 à 1 - La transmission primaire s’effectue une chaîne duplex. Vitesse maxi 74 mph (119 km/h). La boîte, de type séparé, de marque Albion, comporte 4 rapports et un astucieux système de levier permettant la mise au point mort à partir du second rapport. Le cadre est de type « ouvert », c’est à dire que l’ensemble moteur-boite sont également porteurs et assurent la liaison de l’ensemble. Le freinage est assuré par des tambours simple came à l’avant comme à l’arrière.

Conception : Le cylindre est en fonte mais la culasse est en aluminium. La distribution se présente sous la forme d’une cascade de pignons qui entraîne également la magneto de marque « Lucas » entraînant à son tour la dynamo alimentant une batterie (6 volts).

La lubrification est assurée par deux pompes à huile de faible débit, entraînées par un arbre à pompe lui même entraîné par le « worm nut », une sorte de vis sans fin fixée en bout de vilebrequin. Les deux culbuteurs sont alimentés en huile par un circuit externe en forme de Y, encore présent aujourd’hui sur les Bullet « India » et aisément reconnaissable le long du cylindre et de la culasse.

1950 –Modification de la ligne d’échappement et installation d’une dynamo plus longue et donnant un meilleur rendement.

Pub Bullet 1950

1951

Pub Redditch Bullet 1951

Pub Bullet Lucky Jim 1951

1952

Bullet Trial 1952

La Bullet 1952 dans sa version "trial"

La Bullet 1952 avec son caractéristique pot relevé sur l’arrière

Police Leicester 1952

La Bullet a été utilisée par la Police en Grande Bretagne : ici, des policiers de Leicester dont les Bullet sont équipées de pare-jambes.

1953- Apparition de la Bullet en cylindrée 500 cc.

Le modèle 1953 sera le premier à recevoir les fameuses "flammes" en relief sur leur réservoir.

Bullet 350 cc 1953

1954- la casquette de phare, placée en tête de fourche, qui caractérise encore les Bullet commercialisées à ce jour remplace le « top yoke » en aluminium poli des premiers modèles. Elle reçoit le compteur et l’ampèremètre qui lui, était antérieurement placé sur le phare.

Bullet 1954

1955- Une nouvelle culasse plus « travaillée » fait son apparition et permet une amélioration des performances. Le frein avant évolue et passe du simple au double came pour plus de mordant.

1956- La géométrie du cadre est modifiée dans sa partie arrière. Apparition d’une magnéto de type « SR1 » et d’un alternateur pour remplacer la magdyno et d’un nouveau carburateur Amal.

1957

Bullet 1957 USA

1959- Modification du réservoir pour en améliorer la capacité. Nouvelles jantes de 17 pouces en lieu et place des anciennes 19 pouces.

1960- Nouvel allumage par bobine et non plus par magneto.

1961

Bullet Big Head 1961

Voici une très belle Bullet "Big Head" 1961


Portfolio

Bullet Big Head 1961 JPEG - 49.7 ko JPEG - 49.7 ko JPEG - 67 ko JPEG - 173.3 ko

Commentaires

Logo de enrouelibre
lundi 14 janvier 2013 à 19h38 - par  enrouelibre

Vous avez fait un très bon boulot et je découvre que Royal Enfield est une très ancienne marque.
J’en ai un souvenir très ému, depuis une belle balade en Inde, 2000 km a longer la cote ouest jusqu’au sud et retour. Qu’elle était belle dans sa livrée vert pomme avec ses chromes, juste ce qu’il faut...modèle Bullet, 350 cc, vitesses a droite, frein a gauche, des debuts délicats et puis on s’y fait. De rares pannes vite réparées dans n’importe quel village.
2 couples, 2 motos, une superbe balade !
J’ai hésité à la rapporter en France, vu le prix de vente ridicule. Un ami bien informé me l’a déconseillé, pour la douane. Maintenant je le regrette.
Les prix "européens" sont vraiment exagérés.
Cordialement.

Logo de Enfield Quest
vendredi 4 janvier 2013 à 15h48 - par  Enfield Quest

Amis motards,
Amis motardes,

Je suis à la recherche d’archives vidéos et photos de Royal Enfield. Je prépare un documentaire pour France 5 , l’histoire d’un road trip en Inde, et souhaiterais revenir sur l’historique de cette moto mythique.
Quelqu’un pourrais-t-il m’aider à localiser de telles images ? Les vieilles publicités publiées ici sont magnifiques, où pourrais-je les trouver ?
Merci à vous !

Logo de pirlouit
jeudi 26 avril 2012 à 20h11 - par  pirlouit

Bonjour Nelska , je découvre les infos que tu mets à disposition des menbres ( dont je suis depuis peu ) et c’est un vrai régal , ta moto est absolument magnifique , je reconditionne actuellement une 350 bullet de trial de 1959 et je vais utiliser la meme teinte qui est superbe .
merci aussi pour toutes les diverses infos sur cette marque que j’apprécie beaucoup , particulièremnet le moteur qui est très réussi et très simple , il a un look unique et très beau .
Je vais faire le plein de Royal enfield ce we , nous visitons comme chaque année la bourse de Stafford , incontournable pour les amateurs d’Anglaises .
Bien à toi et merci .
Jean-Louis ( Belgique )

Logo de Daniel78
jeudi 20 août 2009 à 09h04 - par  Daniel78

Cette page est consacrée aux Bullet.
D’autres pages sont à venir sur l’histoire des autres modèles de la marque.

Logo de tartarin
mardi 18 août 2009 à 20h41 - par  tartarin

Pourquoi aucune référence au superbe twin royal enfield ?Manque de documentation ou volonté délibéré ?

Logo de Francis
jeudi 22 novembre 2007 à 08h35 - par  Francis

J’aime beaucoup ton article Nelska, vraiment très complet et bien illustré. Voila, c’était juste un compliment en passant ! Francis