Chez les chtis, un compte rendu

une première rencontre pour Isa
lundi 27 octobre 2008
par  Isa
popularité : 13%

Jeudi soir (pas tout à fait comme les autres), c’est un petit début de la fête , un avant goût de mini rassemblement, nous attendons Miss Enfield*, qui fait étape à Etampes, (étape à Etampes… ) à la maison, et qui voulait arriver avant la nuit. C’est loupé , je la soupçonne de s’être volontairement régalée du coucher de soleil extraordinaire sur nos vallées…faut dire qu’en Savoie.... la montagne a vite fait d’évincer le soleil…

Mon EFI est toute prête, toute propre, elle arbore fièrement la médaille qui va bien (dont je remercie le concepteur pour le choix des couleurs, bien assorties à ma rouge, c’est d’un chic...)…J’ai la médaille mais je ne vous connais pas encore, faut le faire non ?

A son arrivée en bi-cylindre( !!) , Géléon et moi nous occupons (malgré tout) de son bien être : les vêtements devant le poêle, un verre dans sa main…et sa moto au garage…il ne faut pas que les voisins nous voient ‘héberger’ une harley !!! ) Nous arrosons les retrouvailles comme il se doit, plus longtemps qu’il ne se doit, mon petit plat mijoté est un peu sec, mais bon....

Vendredi matin, tout le monde est à pied d’œuvre à une heure ‘correcte’, . Je fais une petite cure d’efferalgan... non rien et j’essaye mes pantalons de moto … J Pas trop envie de traverser Paris de grand matin, nous contournons la région parisienne pour que la provinciale découvre les jolis bleds du coin… Ptite bouffe vers Magny en Vexin, et nous roulons toutes les deux vers Beauvais, Amiens et Verchin. Mon Géléon se rend à Isbergues chez Patof pour ‘essayer’ une de ses multiples motos.

Le roulage est sympa sur ces routes de l’Oise que je connaissais si bien.... (j’en suis originaire)

La Miss Nightster a envie de se faire un peu d’autoroute (elle dit qu’elle en a marre d’embrayer, de débrayer, ça lui fait mal à la main !!!) Soit…, c’est bien pour lui faire plaisir...(comment ne pas lui faire plaisir ?) On enquille donc un peu d’autoroute depuis avant Beauvais, jusqu’à Amiens. Karine me suit, pour voir si je ne perds rien sur l’autoroute (qu’elle dit…) …même si les harley ça perd autant que les enfield…
Je ne monte pas l’efi trop haut dans les tours, ça me fait mal au sac , je sens bien que ce n’est pas son régime favori, m’enfin, je maintiens une allure de 110 km/h, ou, à ma grande surprise, j’arrive à doubler les camions Surprised) (ce qui semble normal, mais bon, parfois c’est dans la tête).... 110 c’est au compteur de la Harley, pour ma part, le compteur de l’efi joue au yoyo entre 90 et 120 .

Sortie de l’autoroute, ouf.... nous commençons à jouer parfois du 360 ° dans les ronds points, (deux/voir trois fois le tour des ronds points pour comprendre ou aller…) avec la banane , bref on cherche un peu, on trouve nos routes, on commence à passer des villages ou Karine m’ouvre la route en me faisant des grands signes avec les bras pour m’indiquer que je peux doubler )) Mais moi je suis bien derrière les camions !

Je m’arrêterais bien boire un café, mais y’en a une qu’on arrive pas à descendre de sa moto des mois qu’elle attendait ça …. J

Arrivée à st Pol en Ternois, UNE TITE BOURGADE avec des grands embouteillages ! je vois Karine s’immiscer… pour doubler entre un bus et un camion.... des réflexes indiens, romains…ou parisiens… moi je fais la queue et donc elle est de toute façon obligée de m’attendre…au prochain croisement…

Nous arrivons à Verchin à 17h30, après 300 km. C’était cool de rouler à deux…nouvelles copines…Le groupe Patof** n’est même pas la (je ne suis pas surprise J) ! Quelques participants errant dans la ferme, une tite bise, bonjour, et nous repartons à la recherche de carburant, surtout pour l’Harley, -gros pneu mais petit bidon - J

Le groupe des bullets errantes s’est étoffé, : je plante ma rouge injectée au milieu des noires,

trouvant que décidément, c’est bien la plus belle..... . d’ailleurs le lendemain, lors de la longue panne de carbu de Thierry, je lançais avec d’efi un "vous voyez ça risque pas de m’arriver !" provoquant un tollé de ces messieurs outrés, et moi morte de rire, car c’était tendre le bâton pour se faire battre.....

La soirée dans le four à pain, fut, ma foi, fort sympathique, découverte des uns et des autres, , retenir les prénoms, ce qui n’est pas aisé, par exemple on me présente Cosette, et le lendemain, on me dit d’aller voir Brigitte, faut retenir un prénom et l’assimiler à son pseudo Surprised).
Le bonheur de Patof d’avoir réuni tout ce monde fait plaisir à voir.... il est radieux....

Je ne développe pas plus la soirée, plein de photos, les vidéos musicales, z’avez vu.

Dodo à l’estaminet pour nous, en fin d’am, j’ai eu l’impression que la chambre n’était pas chauffée, la nuit confirmera, mais de plus, nous n’avions q’une couverture.... j’ai passé la nuit à avoir froid..... pas cool... Les toilettes sont communes avec le resto, pas cool non plus.... Dans la salle de bain trône un radiateur électrique débranché.... j’ai été un peu déçue de leur prestation....

Samedi matin je suis transie, n’ayant pas réussi à me réchauffer, je loppetise la balade. J’essaie AUSSI d’obtenir la destination auprès de patof…mais rien a en tirer…il ne dira rien de ses plans. Tant pi. Géleon saute sur l’Efi (il m’a surprise sur ce coup), il m’envoie un sms qui me dit qu’ils sont arrêtés sur une route, et je reçois un message de Karine qui dit qu’ils sont un petit groupe à être perdus (lol)....dès le premier virage… Je prends donc la direction indiquée et retrouve tous les participants.... je décide de suivre avec la voiture....on ne sait jamais… A peine quelques km, un qui s’arrête sur le bord de la route, je mets les warning, et comprends vite qu’on ne va pas repartir de suite.... vous l’aurez compris c’est sa seigneurie qui a des problèmes de bobine avec la belle de sa belle.

Ok on a pas vu le musée, mais bon, ce fut une bonne partie de rigolade (cf vidéo).

Demi tour et attente du groupe à l’estaminet.

Tite bouffe sympa, mais il est bien tard. comme nous avons crevé avec la xantia le matin, nous décidons de faire changer un train de pneus avant.... bien nous en a pris... un grand cousin motard qui vit dans le coin nous rejoint, c’était super sympa de le retrouver. Pendant ce temps certains ont pris la route de la mer, mais n’y vont pas.... va savoir.... enfin ce que je sais c’est que notre remorque a disparu.... (tiens...tiens), de messages déformés par l’estaminet, en message à peine audible sur mon tél, je crois comprendre que c’est Seb qui est en panne, mais non, c’est un side BMW.

Apéro à la ferme puis dîner à l’estaminet. Soirée photos du Ladak, dégustation …. j’abandonne le groupe , en passant par la ptite porte arrière pour rejoindre ma chambre d’hôte FROIDE, j’ai bien vaguement entendu un air de cornemuse mais ensuite black out total......mieux que les moutons : la cornemuse ! La nuit sera moins froide car j’ai récupéré un des nombreux duvets que j’avais amenés pour Karine.

Dimanche matin, il fait relativement doux, si si !! Les jours se suivent et se ressemblent, un pneu de xantia est crevé sur un des pneus neufs changés la veille....

10 heures, les participants s’envolent…mieux vaut partir tôt en Enfield… L’efi commencera à rentrer par la route, puis Géléon, après un ‘remorquage de side vers isbergues, me rattrapera.

J’attends Karine avec qui je me plais à rouler.... mais Karine a envie d’aller voir la mer ! Elle négocie, tente de me convaincre de faire un détour de 135 kms…soit trop d’heures en bullet…mais je renonce et rentre par la voix la plus sage.

Marco en –BM- ! va dans ma direction, alors on décide de rouler ensemble. On se perd …je donne la consigne qu’il me rattrape (facile....) cool, il me rejoint après st Pol en Ternois, on roulera ensemble jusqu’a Beauvais, avec une petite étape déjeuner sympa post mini rassemblement à Amiens, au soleil en terrasse..... Du soleil après l’effort…sur la route j’avais l’impression de forcer l’efi, dur dur de passer les 100 km/h, trop de vent de face peut être… (ou dans la tête…)
Il se trouve que Géléon n’est pas loin derrière, comme je sentais que je fatiguais, on monte la moto sur la remorque à Beauvais, j’aurais bien roulé encore un peu... mais bon....mon EFI aime bien la remorque aussi.

La Miss nous appelle d’ANTONY ; Elle a vu la mer, mangé des moules et une bière avec Gilbert et Marie Claire, traversé Paris, pesté dans le périf. Elle arrive à la maison vers 19h, juste après nous, nous sommes tjrs dans le post rassemblement…on parle du rassemblement, de vous tous…

Matin 8h, bougie d’anniversaire sur un croissant au petit matin...... croissant immangeable du coup …et on part bosser.....oui bosser…
Voila, quelques lignes de mes souvenirs ce que je pourrais en dire c’est que l’on a rencontré une bande de personnes vraiment cools, pas prise de tête, pleins d’humour......

Je ne regrette absolument pas de m’être inscrite SANS VOUS CONNAITRE à ce we à Verchin.... Géleon est ravi aussi, lui qui n’avait jamais lu une ligne du forum !!)

Merci a vous tous (tes), ne changez rien...
et surtout merci à toi, Patof, pour cette heureuse initiative....
Isa

* Miss enfield : jeune personne pleine de charisme, ayant gagné tous les concours de t-shirt mouillés depuis la création de la Royal Association : o) ) (je sens qu’elle va être contente, là)

** Patof : concentré de charisme aussi, actuel Président, mais chut…. Faut pas le dire (je ne le savais pas d’ailleurs)


Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique