Balade Rencontre - Grande Bretagne - Pâques 2009

dimanche 19 avril 2009
par  Daniel78
popularité : 11%

Pour ce week-end de Pâques nous avons rendez-vous sur leurs terres avec les membres du Lonely Bob’s Fan Club, le forum britannique des fondus de Royal Enfield.

Vendredi midi, la moto est chargée, c’est parti direction Le Havre pour prendre le ferry à 16h00.

En arrivant au Havre quelques gouttes de pluie apparaissent sur la visière du casque. De la brume de chaleur sans doute.
J’ai rendez-vous avec Philippe (Hiero) qui est parti de Nancy avec son attelage Bullet 500 + Cozy Rocket mercredi.
Malheureusement, ayant rencontré des soucis électriques jeudi matin, Philippe a dû se résoudre à faire rapatrier son side sur un plateau chez un copain à Bagnolet.
Le temps de louer une voiture par l’intermédiaire de l’assistance, de rentrer à Nancy prendre sa BMW et repartir, Philippe était de nouveau à Bagnolet jeudi soir.
Belle motivation !

Comme prévu nous nous retrouvons à l’embarquement.
LD Lines a bien fait les choses au Havre en mettant à la disposition des deux roues un abri bien agréable. D’autant plus que maintenant une petite pluie fine s’est installée sur le Havre.
Nous constaterons au retour que les Anglais n’ont pas eu cette délicate attention pour les motards. Mais il est vrai qu’il pleut beaucoup moins souvent chez nos cousins...

En avance pour satisfaire aux formalités douanières et d’embarquement, nous avons un peu de temps à tuer.
Nous avons pour compagnie deux couples de motards anglais quinquagénaires avec leurs deux grosses GT japonaises.
Nous sommes rejoins ensuite plus tard par un cinquième motard anglais, puis par le personnel de LD Lines, tout content de voir des motards français (plutôt rares).

Une fois stationnés dans les entrailles du car-ferry on nous distribue chacun une sangle. A nous de nous débrouiller pour l’arrimage.

Heureusement, rien de bien compliqué.

Petit tour de reconnaissance à bord du Norman Spirit, boutique duty free, casino, self service, salons,… puis nous sortons pour nous poster à l’arrière du navire et assister au départ.

Nous voilà partis pour une traversée de 5h45 en direction de Portsmouth.
Il est grand temps d’aller visiter le bar.

Lorsque nous débarquons à Portsmouth à 20h45 BST après une traversée très calme, la brume de chaleur est toujours présente. Elle nous a suivi depuis le Havre, mais pas pour très longtemps, nous allons vite la semer.
Nous nous mettons tout d’abord en quête d’un distributeur automatique de billets afin de retirer quelques Livres Sterling pour le week-end.
Il fait nuit, il pleut, il faut rouler à gauche, bien penser à contourner les round about (ronds-points) par la gauche, Philippe passe devant secondé par son copilote Monsieur GARMIN.
Une fois arrivé à notre hôtel, nous y trouvons garée la moto de Daniel (Three Wheels). Mais aucune trace de Daniel sur l’ordinateur de la réception de l’hôtel, ni de réponse sur son mobile.

Tant pis, nous partons dîner, nous chercherons Daniel plus tard.
La pluie s’est arrêtée, nous décidons d’aller à pied jusque chez Mother’s Kelly, un fish & chips que nous a conseillé Adrian et qui est à 1 ou 2 miles de l’hôtel. Avant de réaliser qu’il était déjà tard pour dîner de ce côté de la Manche, et qu’il valait mieux chercher quelque chose à proximité immédiate sans trop perdre de temps. Et effectivement, à près de 22h00 un soir de Good Friday tous les restaurants sont en train de fermer.
Après nous être fait refoulés du Pizza Hut, du KFC, et même du resto de l’hôtel, nous avons fini par manger un morceau dans un resto pas trop mal que nous a indiqué la réception.

Samedi matin, alors que nous descendons pour charger les motos, nous tombons nez à nez avec Daniel en sortant de l’ascenseur. Ca tombe très bien, car nous sommes attendus à 9h00 pour le Breakfast chez Adrian à Southampton.
Après nous avoir servi un superbe petit déjeuner comme seuls les Anglais savent le préparer, Adrian nous présente ses Bullet.


Une Electra largement « optimisée » pour laquelle nous allons bientôt avoir l’occasion de mesurer la bonne santé du moteur. Une autre Bullet avec un cadre de Constellation et dont le moteur est posé à côté dans un coin du garage. En fait un croisement entre un moteur d’Electra et de Bullet fonte.
Et enfin une petite dernière, une très belle Bullet de 1957.
Emmenés par Adrian, nous nous mettons en route pour New Milton où nous avons prévu de visiter le Sammy Miller Museum. C’est l’occasion de traverser New Forest et ses paysages de lande, de rivière et de forêts, avec chevaux, des vaches et des moutons en liberté qui se promènent partout et qui traversent la route de préférence lorsqu’un véhicule approche.

A l’occasion du week-end de Pâques, le musée Sammy Miller accueille un rassemblement de merveilleuses mini machines à vapeur. Il y a là des voitures, des camions, des trains, un vélo, un phonographe. Tout ce qui un jour à fonctionné à la vapeur est reproduit ici. Les enfants peuvent même monter dans les véhicules pour une petite promenade autour du musée.
Nous sommes en Angleterre, pays où le plaisir mécanique est une tradition et où construire un véhicule offre d’autres perspectives que de faire des ronds dans son jardin. Ces engins sont tous immatriculés et arborent fièrement le macaron du MOT (le contrôle technique anglais).
Bref, une odeur de charbon flotte dans l’air, chacun peaufine ses réglages, il y aurait de quoi passer toute la matinée rien qu’à admirer ces merveilleux joujoux. Surtout que le soleil est maintenant bien présent.
Mais il y aussi et surtout un superbe musée à visiter qui contient des pièces de grande qualité, et dans un excellent état de présentation. Plusieurs photos sont disponibles dans la galerie dont le lien est annexé à cet article.


Après la visite nous mangeons un morceau au restaurant du musée où nous rejoignent Sylvie et Sébastien qui ont prit le ferry à 5h00 à Dieppe.
Seb est de nouveau aux prises avec un problème de charge. Elle refuse même de repartir de chez Sammy.
Ayant une batterie d’avance, Seb procède au remplacement de celle-ci.
Nous sommes repartis. En route pour Stonehenge, toujours escortés par Adrian, où nous retrouverons un comité de bienvenue venu de la région de Bristol. Henry, mais aussi Lonely Bob sont là avec quelques autres membres du forum.

Le temps de se saluer et d’échanger trois mots sur le voyage et cette première demi-journée, Henry a déjà dépanné la Flèche de Seb qui avait tout simplement un mauvais branchement électrique !
Sir Magic Fingers nous a encore tous scotchés par ce dépannage ultra rapide. Ce ne sera pas le dernier du week-end...
Nous nous mettons maintenant en route pour Rockhampton chez Henry, encadrés par l’escorte de bienvenue. Une belle petite balade de 90 km à travers la campagne anglaise.
A notre arrivée, Henry nous offre un verre et nous fait visiter son antre. Pendant que Daniel installe son campement sur la pelouse d’Henry, nous allons prendre possession de nos chambres d’hôtel.
Retour chez Henry pour aller tous ensemble passer la soirée au pub The Mason Arms, et y retrouver avec plaisir Frances et Tiny Tim.


Tim ne pourra pas participer aux balades du week-end, car une semaine avant notre venue il est tombé de moto en faisant un demi-tour sur une petite route. Sa roue avant a glissé sur des gravillons, résultat 3 côtes cassées. Décidément en ce moment les côtes…
Après avoir dîné pour 3,5 Livres au pub, nous rentrons nous coucher car demain c’est la grande balade au Pays de Galles.

Dimanche matin, nous empruntons le pont à péage (gratuit pour les motos) qui sépare l’Angleterre du Pays de Galles.
Arrivés à Chepstow nous faisons une halte au pub The Belangers pour y retrouver une partie de nos compagnons de balade, Gatecrasher, Ric, …. Mais surtout pour prendre notre petit déjeuner, préalable incontournable à toute balade du Lonely Bob’s Fan Club Forum.

Oublions le continental breakfast, que personne ne nous proposera. Nous avons le choix entre l’English breakfast (œuf, bacon, saucisse, beans, etc…) et le Farm House Breakfast (le même mais avec plus de tout, et encore en plus du black pudding, etc…). Le modèle pour homme quoi !

Il ne faut pas décevoir nos hôtes, Philippe, Daniel et moi nous sacrifions et commandons cette mise en bouche. Nous verrons plus tard dans la journée que nous avons bien fait, car les pauses seront sont rares.
Après ce frugal petit-déjeuner, nous partons vers Elan Valley à l’ouest du Pays de Galles.
Nous ferons un arrêt à Abergavenny à l’entrée du Brecon Beacons National Park, pour nous joindre à un second groupe qui nous attendait sur un lieu de rendez-vous motard dominical. Il y a là Lonely Dave (le frère de Bob), Graham Diesel et d’autres.

Nous sommes maintenant une quinzaine de motos à poursuivre notre route vers Elan Valley en traversant ce très beau Parc National.
Pause déjeuner au restaurant du site Elan Valley. Le temps d’avaler un morceau de pudding (histoire d’asseoir un peu la moto dans les grandes courbes), et nous visitons ce site avec ces ouvrages d’art et ses réservoirs datant d’une centaine d’années, et qui en leur temps alimentaient en eau la ville de Birmingham.

Au final une belle balade de près de 300 km, sous un soleil radieux, avec de superbes paysages et de belles petites routes.
Sur la route de retour vers Chepstow où nous sommes attendus chez Frances et Tiny Tim pour le thé, la Bullet d’un nouveau membre anglais du forum dont c’est la première sortie avec le club, connaîtra des soucis de carburation. Très vite solutionnés par le grand Henry et ses doigts magiques.
Puis quelques kilomètres avant Chepstow, cette même Bullet sera victime d’une crevaison en roulant sur des épines traînant au bord de la route le long d’une haie fraîchement taillée.
Bob appellera Tiny Tim pour qu’il vienne avec son van pour emmener la belle.
Ce qui nous permettra d’être à l’heure pour le thé. Une tradition ca se respecte !
Le dimanche soir nous nous retrouvons chez Henry et Lesley, avec Tim, Bill et quelques autres, pour un repas bien agréable.
Henry avait prévu le cubi de bière, nous avions apporté quelques bouteilles et fromages français.

Seb se souviendra longtemps du Chili con Carne (a spicy hot one). Mais il y avait aussi des lasagnes maison, du crumble à la rubarbe, du cake,...
La dégustation des fromages français « parfumés » comme le maroilles apporté par Daniel restera un grand moment de rigolade.

Lundi nous passons chez Henry récupérer Daniel qui remballe sa guitoune, faire quelques achats auprès de la Price Parts Company, et dire au revoir à nos hôtes.
Un grand merci pour ton hospitalité et ta gentillesse Henry.
D’ailleurs Henry a insisté pour que Seb répare son feu arrière avant de repartir et passer toute la semaine à sillonner l’Angleterre pour leur semaine de vacances.

Au programme de l’itinéraire de retour vers le ferry, Bristol, son port, et le SS Great Britain premier vapeur à hélice qui y est exposé.


Daniel doit prendre son ferry à 16h00 à Douvres, et est contraint de nous quitter à 12h00 pour être à l’heure à l’embarquement.
Sylvie, Seb, Philippe et moi poursuivons en direction de Glastonbury en traversant les Cheddar Gorges.


Visite le l’Abbaye de Glastonbury et détente dans son parc baigné de soleil en ce lundi de Pâques.


Sylvie et Seb vont rester passer, la nuit à Glastonburry.
Avec Philippe nous continuons à descendre vers la côte sud en direction de Bridport, avec quelques vues magnifiques en arrivant sur le bord de mer.


Le ferry est à 23h00, ce qui nous laisse le temps d’aller goûter au Fish & Chips légendaire chez Mother’s Kelly.

Après une nuit passée à bord du ferry, nous débarquons au Havre à 8h00 le lendemain matin.
Nous rejoignons la région parisienne par la route des maisons d’écrivains et les boucles de la Seine.


Philippe et moi nous séparons à Mantes après un super week-end passé tous ensemble.
Je suis presque arrivé, Philippe doit encore aller récupérer son side à Bagnolet et le ramener à Nancy. Puis revenir chercher sa BMW.
Costaud le Hiero !

Voilà un week-end bien sympa qui s’achève.
Des images de jolis paysages plein la tête, ainsi que de beaux et précieux moments d’amitié européenne partagés.
Malgré les coups de soleil, nous garderons un beau souvenir de ce week-end.

J’en vois qui sourient à propos de la météo.
Voici une citation d’Henry sur le sujet :
« La pluie chez nous n’est qu’une rumeur inventée par les français pour empêcher les touristes de venir visiter la Grande Bretagne. »



Commentaires