2000 km en Royal Enfield en Inde du Sud

mercredi 16 mars 2011
par  indien
popularité : 6%

C’est Thierry P. qui a lancé l’expression ! Les survivants bikers de la route des Indes ! De retour depuis peu, c’est effectivement un exploit d’être tous rentrés entiers...les occasions de se faire prendre en sandwich entre deux camions n’ont pas manqué...Mais la Moto légendaire, la Royal Enfield (une 500 de nouveau, comme au Rajasthan en 2010), est restée une amie très fiable. Si la première journée de moto fut relativement tranquille, avec la traversée d’une réserve d’animaux sauvages et une magnifique route en lacets, bordée d’eucalyptus, jusqu’à la petite ville montagnarde d’Ooty, la seconde journée (un vendredi 18 février qui restera mémorable) a donné des sueurs froides aux douze aventuriers de la Réunion (dont 5 femmes...c’est la journée de la femme aujourd’hui !) ! Après une balade sympathique dans un train local, serpentant dans les montagnes de Nilgiri, nous nous sommes préparés un peu avant 13 heures pour 6 heures de moto, temps nécessaire aux 160 kilomètres à parcourir. Les 50 premiers kilomètres ont été infernaux, une descente dangereuse à slalomer entre les camions, sur une route de montagne.Après un repas avalé rapidement vers 15 heures, nous repartions sans tarder pour la ville étape de Palakah, espérant éviter de rouler de nuit. C’est sans compter sur les embouteillages de camions qui nous ralentirent quelque peu...Nous sommes arrivés à la nuit tombée, pour une première nuit dans l’Etat du Kérala, après avoir passé les trois premières dans celui du Karnataka. Heureusement, la suite du séjour aura été moins stressante pour nos motards, sauf aux abords des villes. Après Cochin, ancien comptoir portugais où nous avons visité l’église bâtie au 16 ème siècle par Vasco de Gama, nous avons goûté à la magie des house boat (back waters), visité entre autres un temple immense et magnifique dédié à Shiva à Maduraï (dans le Tamilnadu), une école du gouvernement et un petit village avant d’arriver à Chettinah. Nous avons ensuite flâné dans l’ancienne ville française de Pondichéry, approché la philosophie des Aurovilliens à 10 kilomètres de là et pour finir, visité (pour les plus courageux partis des 5h du mat) l’usine de Royal Enfield à Chennaï (ex Madras) !! Ouf, C’est une photographie très succincte évidemment de ces deux semaines de périple, qui, comme à l’accoutumée, n’ont laissé que peu de répit à nos vacanciers ou retraités. Que de belles choses visitées toutefois ou aperçues, temples splendides dédiés à Ganesh, Shiva, Parvati etc.(il ya 35 millions de divinités en Inde !), palais d’anciens maharajas ou sultans, Eglise (et même une basilique, celle de St Thomas à Chennaï), synagogue (à Cochin), cité de réfugiés tibétains boudhistes (Beylakupand), marchés aux fleurs, marchés aux couleurs, champs de thé, Indiennes toujours très élégantes dans leurs saris aux couleurs châtoyantes et...boutiques de pièces détachées Royal Enfield, qui excitent autant "certains hommes" du groupe que les boutiques d’artisanat local pour "certaines autres".

Nous avons parcouru quelques 1900 km pour ce circuit de Bangalore-Mysore jusqu’à Chennaï. Pas mécontents cependant d’être de retour sur notre île classée au patrimoine mondial de l’Unesco ! Elle est propre (...) et surtout très calme comparée aux mégapoles indiennes, où bruit et détritus enlèvent un peu de magie à cette "Incredible India". Toutefois, on finit toujours par revenir en Inde...terre de contrastes, de détachement, de rattachement à une certaine spiritualité. Et puis, le fondateur et moteur de Motoland Aventure est surnommé "l’Indien" par ceux qui le connaissent depuis longtemps, ce n’est pas pour rien...

Sophie Vallée



Commentaires

samedi 5 novembre 2011 à 22h00

Bonjour !

Je suis toute nouvelle sur le site, et après avoir fait un tour du Rajasthan en décembre 2010 (en Enfield, est-il besoin de le préciser....!), nous préparons avec mon fiancé, qui pilote de main de maitre l’Enfield en milieu indien, un périple en Inde du Sud début décembre.
Tout le problème étant de trouver une moto fiable à louer.
Où avez vous loué les vôtres, était-ce un voyage accompagné, type Vintage Rides ?

Merci des renseignements !
Agnès

Logo de Pascal Chauvellier
mercredi 18 mai 2011 à 12h46 - par  Pascal Chauvellier

Je compte me rendre à Delhi au début du mois de juillet pour un périple de 3 semaines d’une part vers le sud et Agra puis ensuite vers l’ouest vers Jaipur, Jodpur, et enfin vers le nord... jusqu’où je pourrrais aller !!! Je compte faire en louant une Enfield... évidemment...

Connaissez vous des gens qui ont fait un truc similaire et que je pourrais contacter avant mon départ ? Avez vous des tuyeaux pour trouver une moto à louer la bas ?

Mon adresse mail : pchauvellier@yahoo.fr

Je vous remercie de prendre le temps de me répondre.
Je vous salut cordialement, enfieldement et avec beaucoup d’admiration pour votre périple

Pascal