Trois ans multipliés par quatre cylindres au carré égalent ? tome 5

mercredi 27 mai 2015
par  biloutte
popularité : 7%

Ben voila l’essentiel était là,j’allais enfin pouvoir démarrer la restauration de la moto tout en commençant par la dépose du moteur et comme toutes motos a boite séparée fallait s’attaquer au primaire

Remarquez au passage comment Ariel gère l’étanchéité du primaire,quelques rondelles de liège et pis c’est tout "une anglais qui ne pisse pas l’huile n’est pas digne de ce nom !!"

Dépose du limiteur de couple

Et comme l’arriére du carter primaire etant en deux parties dépose de cette dernière

Et voila le moteur était prêt a sortir,mais avant tout je voulais jeter un coup d’oeil aux pignons d’entrainement des vilebrequins derrière le dernier carter coté primaire

Les rondelles anti briut faisaient une triste mine,mais ce n’était pas grave le deuxième moteur de MKI allait me servir de bourse de pièces.Remarquez au passage les repères (points en haut de ces derniers) pour les caler au remontage
Dépose des plaques moteur et voila le moteur a terre,

aprés un rapide nettoyage,j’allais pouvoir ouvrir les carters moteur l’histoire de savoir pourquoi la bielle N°4 avait disparu,mais avant tout il fallait fabriquer un extracteur pour sortir les deux pignons de vilo

Et voila les premières constatations,les bagues de métal blanc avaient bien souffert mais de là a casser une bielle ???

il fallait aller jeter un coup d’œil aux épurateurs centrifuge et là !!!

Celui du cylindre avant était complétement bouché a tel point qu’ayant peur de casser un forêt dedans,j’ai préféré fabriquer a partir d’un rayon de mob une gouge fixée au bout d’une petite perceuse manuelle,j’ai gratté pendant presque une heure le goudron a l’intérieur

Et voila l’état des lieu étant vais j’allait pouvoir passer commande des pièces nécessaires a la refection de ce dernier bien sur la plus partie de cette dernière allait être chez sur le site de la libellule en Angleterre ayant chez eux en stock pratiquement toutes les pièces d’usure
Un nettoyage s’imposait sur ce moteur (Ah ces vielles mécaniques mal entretenues !!)
Je me suis aidé du produit restom 2050 pour le nettoyage de l’alu le résultat est plus que surprenant,mais attention aux doigts ces très corrosif !
Les bielles la quatrième provenant de l’autre moteur bien sur

Le bloc cylindre

La culasse

Les collecteurs d’échappement

Et pareil pour les carters moteur mais avant il fallait réparer la petite casse qu’avait fait la bielle,une fois de plus le moteur de MKI allait être un bon donneur

Et après soudure on n’y verrai plus que du feu,enfin presque

Et entre deux les premières commandes arrivèrent

Voila il était temps de réunir tout ça et de le porter chez le rectifieur

Et voila je pouvait maintenant m’attaquer a la partie cycle a bientôt ..........



Commentaires