le premier essai du twin sur le forum

En direct du Sud
lundi 11 mars 2019
par  fly83
popularité : 29%

Hier matin : un grand jour : j’ai roulé une bonne ½ h en Interceptor avec probablement la 1° qui tourne en PACA … Types de route : ZAC, petite route tranquille de campagne avec qq virolos et… 10 km d’autoroute.
Comme attendu : un succès, on cherche le défaut, bref une machine à mes yeux très bien née. Très facile à prendre en main, elle met très rapidement en confiance, au bout de 10 mn on a l’impression de la piloter depuis 20 années, et on se surprend à attaquer et à rentrer de + en + vite dans les courbes… Beaucoup de plaisir !

En vrac : au démarrage, très agréablement surpris par le son musclé et typé qui sort des échappements : pas possible de faire mieux je pense pour des lignes d’usine homologuées. Au rétrogradage rapide 4-3-2-1 en relançant le moteur à chaque fois avant de rembrayer (un reflexe dû à mon 500 XT) çà pétarade un poil, c’est super sympa. A 30-60 km/h, on entend bien sous le casque les échappements à la remise des gaz, très sympa.
Couple tout de suite présent, le moteur monte tout de suite très vite dans les tours, on est tout de suite à 100 km/h « compteur », on efface les caisseux à la traîne en un éclair, le twin est typé, absolument pas aseptisé. Sauf les vibrations : très faibles.

La partie cycle m’est apparue réussie : saine, vive, joueuse et surtout ni sous-vireuse, ni sur-vireuse, et ce à basses comme moyennes vitesses. Ca freine fort, dosage facile sans surprise, cela étant machine déballée 4 jours avant : pneu non rodés (comme le bourrin d’ailleurs…) j’ai pas été jusqu’au déclenchement des ABS, j’ai pas pris trop d’angle… Filtrage par la suspension des bosses, aspérités et raccords de goudron : sans mauvaise surprise je trouve.

La sélection de boite précise mais un poil dure, un peu de difficulté à passer mon brodequin sous le sélecteur, rien de rédhibitoire, la 6° est intéressante sur autoroute ? autoroute sur laquelle la banane disparaît comme prévue au-delà de 120 km/h du fait absence de saute au vent (on n’entend plus que lui, le vent relatif…). 120 km/h on y est d’ailleurs en un clin d’oeuil, le moulin très à l’aise donne l’impression de pouvoir traverser l’Europe bien + vite.

Les détails et la finition de la machine m’ont vraiment surpris, honnêtement. Le concess m’a garanti que ce n’était pas une machine chouchoutée de pré-série. Le cache latéral D s’enlève en un ¼ de tour de clé : trousse à outils très correcte, hop un ptite pitchenette sur une tirette à câble et la selle est déposée, et on a accès sous un couvercle à une rafale de mini-fusible et à côté à la prise ODB.

* Un défaut (oui, oui) : les rétroviseurs ne sont vraiment pas terribles : miroir trop petit et pas assez d’effet d’optique « grand angle » : leur miroir probablement pas ou pas assez bombé ne balaye pas un champ de vision assez important.
* Un autre défaut : cale-pieds passager implantés trop haut, du fait des pots relevés. A vérifier en essai duo mais c’est d’emblée évident.
* Une qualité : la poignée d’embrayage se manœuvre sans effort, plus facilement que la moyenne. Les solutions techniques adoptées à la conception (assistance) semblent couronnées de succès.

Bon, après, je n’ai pas fait de duo, ce n’était pas de nuit (éclairage ?) , et ce n’était qu’un ½ h d’essai… Mais vivement l’arrivée du stock ! Elle va avoir du succès je pense cette ressuscitation d’Interceptor… Un grand merci à Daniel, concess’ à CUERS et à son équipe pour cet essai, sans aucune difficulté et "à 0 €" bien sûr :oué :
Appel de phare à tous !



Commentaires