[ Photos 3 >> ] [ La moto de Gilles ] [ La moto de C.L. ] [ La moto de R.B. ] [ L'attelage de DC ] [ La Constellation de Michel ] [ L'attelage de Gilles ] [ La moto de Pacsal ] [ La moto de Claude ] [ La moto de Cose ] [ La moto de Pryt ] [ La super meteor de Pryt ] [ La moto de Daniel F ] [ La moto de Julio ] [ La moto de Xavier ] [ La moto De Denis ] [ La moto de jean-luc ] [ La Bullet de jean new delhi ]

 

 

Pour la suite du chapitre click sur les liens ci-dessus

La Moto de Daniel F 

  Ajouter aux favoris     Plan du Site 

La 500 Standard de Daniel !

 

Cela faisait longtemps que je regardais ces indiennes, qui permettent aujourd’hui de rouler sur ce qui se rapproche le plus d’une vieille anglaise, sans pour autant devoir être un spécialiste.

 

 

J’ai possédé quelques motos auparavant.

Depuis la Yam DT 50 à vitesses de mes 14 ans, en passant par un Dax 70, deux 125, une XLR 500, une BMW R100 RT (que je regrette), jusqu’à ma dernière BMW, une R1200 GS.

 

Ajouter aux favoris           haut de la page          Plan du Site 

 

 

Sans moto depuis un an, je recherchais une moto plaisir, qui me permette de rouler sans avoir les yeux rivés sur le tachymètre.

Et oui ! J’essaie de respecter les limitations de vitesse. D’ailleurs, 50 km/h en ville c’est un supplice en moto, mais pas en Bullet.

Je voulais une moto qui offre du caractère et qui soit différente, le tout à un prix raisonnable d’achat et de fonctionnement. La Bullet est une des réponses.

 

 

Pour ceux qui se laisseraient bien tenter, mais qui hésitent encore, voici mon humble avis.

Tout d'abord, ne vous laissez pas influencer par tout ce que l’on peut entendre ou lire sur les anglaises, ou les anciennes en général. Faites-vous votre propre opinion en discutant avec des gens qui possède et roulent sur ce type de moto.

 

Ajouter aux favoris           haut de la page          Plan du Site 

 

Évidement il faut un peu adapter sa conduite à la machine que l’on pilote :

 

- Les freins sont à tambours.

Et bien on freine plus tôt et plus longtemps. C’est tout !

La Bullet est très légère, et comme on n'attaque pas souvent sur ce type de machine, ils sont suffisants.

Même remarque sur les pneus.

 

- Le sélecteur de boite est à l’envers (selon le modèle). Damned, ces anglais !

Cela demande un peu de concentration au début, et puis on trouve ses marques.

Lorsque l’on passe sur une voiture automatique, on cherche la pédale d’embrayage au début, et puis on s’habitue et on y pense plus.

Le risque peut exister dans des situations d’urgence, lors d’un freinage catastrophe. Mais au début, on roule avec tellement de marge que ça se passe bien.

Et puis, cette boite à graisse (boite 4), avec ses faux points morts si on ne verrouille pas bien tant que le moteur n’est pas en température. Cela oblige à bien décomposer les mouvements. C’est vrai qu’elle est plus simple à vivre sur route qu’en ville.

Sur route l’étagement des 3ème et 4ème rapports nécessite une certaine gestion.

 

 

Ajouter aux favoris           haut de la page          Plan du Site 

 

- Le démarrage au kick.

 

 

Ne pas s’en faire toute une montagne.

La Bullet n’a pas une compression très importante. Il y a une routine de démarrage à respecter, facilitée par le décompresseur et l’ampèremètre. Très vite cela devient évident avec l’habitude et le doigté. Et lorsque l’on entend le poum, poum, poum, cela donne plus de satisfaction que d’appuyer sur un bouton.

J’ai des souvenirs d’épuisement à kicker ma Honda XLR 500, debout sur le kick (plus de 80 kg tout de même le bonhomme) avec mes bottes de cross indispensables pour l’exercice.

En comparaison La Bullet est très douce à démarrer au kick (je n’ai pas dit facile).

C’est vrai que si l’on cale à un feu en ville, surtout en duo, c’est la m…de.

 

Il faut vite se mettre sur le côté.

 

Ajouter aux favoris           haut de la page          Plan du Site 

 

 

Mais tout cela en vaut la peine. Vraiment !

La version Standard est la plus exigeante, mais elle offre le plus d’authenticité. Ca a été mon choix, car tant qu’à acheter ce type de machine, autant aller jusqu’au bout de la démarche.

Les derniers modèles de Bullet sont plus faciles à vivre, c’est vrai.

 

Dans tous les cas, au final vous aurez le plaisir rare de posséder une des dernières survivantes d’une époque révolue.

Une époque où prendre la route représentait quelque chose. Avec sa préparation indispensable. Contrôler le niveau d’huile, la pression des pneus, la routine de démarrage, laisser chauffer, et enfin rouler…à l’ancienne.

Se balader nez au vent. Sentir l’air frais sur le visage en traversant les sous bois, sentir les odeurs et les parfums de la campagne. Une paire de lunettes Climax vous donne en plus un look d’enfer...

 

 

Ajouter aux favoris           haut de la page          Plan du Site 

 

Aux feux tricolores, les enfants sont collés à la vitre de la voiture de leurs parents.

Dès que l’on s’arrête, les gens viennent naturellement vous voir, vous posent des questions. Elle est de quelle année ? Elle a été entièrement refaite ?

Cela s’ensuit bien souvent d’une discussion intéressante autour des motos ou voitures anciennes.

Cela permet aussi de rentrer dans une grande famille de gens raisonnés et apaisés aimant échanger et partager, réunis autour d’une passion.

 

 

J’ai trouvé ma belle chez Trophy Motos. Ils sont pros, sérieux et sympas.

C’est un modèle Standard (boite 4 à droite, et kick) de 2005, qui affichait 3 800 Km au compteur.

 

Elle était strictement d’origine, et d’un aspect quasi neuf.

 

Ajouter aux favoris           haut de la page          Plan du Site 

 

 

Je n’ai posé pour l’instant que deux accessoires :

 

- Une selle monoplace à ressorts, avec dessus cuir finition UK.

On dit que les selles biplaces sont plus pratiques et confortables. Pour ma part je l’ai changée principalement pour le look. Mais j’ai été agréablement surpris par le confort ! Les ressorts viennent compléter l’action des amortisseurs, et du coup je me retrouve avec une des motos les plus confortables que j’ai pu essayer (pas au niveau d’une BMW K1200LT tout de même). Oubliés les coups de raquette dans les reins à chaque plaque d’égout ou raccord de goudron.

 

 

- Un compte tours.

C’est un petit accessoire qui apporte un peu de vie et de cachet au groupe d’instruments. Il permet d’exploiter plus aisément son moteur dans la bonne plage de régime, celle du couple.

Pour ceux qui seraient intéressés, sachez qu’il faut acheter un modèle adapté au type d’allumage de votre Bullet.

 

 

- J’ai envisagé de remplacer le silencieux d’échappement par un modèle « Fish Tail » (queue de poisson) pour le look. Les adaptables offrent également un bruit moins étouffé, plus mélodieux. Mais je doute que les petits hommes bleus apprécient la même musique que moi. La tolérance n’étant plus de mise dans ce domaine, j’ai préféré garder celui d’origine.

Dans le même registre, il y a les clignotants démesurés et en Plas Toc, les rétroviseurs qui font « cheap », et le feu arrière qui fait utilitaire. Mais il faut savoir que dès que l’on touche à ces organes on s’expose à devoir serrer les fesses à chaque contrôle routier.

 

Pour conclure, méfiez-vous, on prend vite goût à cette philosophie de motos, et on s’y attache. Une Bullet est une moto à conserver. D’autant que les nouvelles normes antipollution devraient rapidement nous priver de l’importation des modèles les moins évolués.

 

Un peu plus tard, j’aimerai m’offrir un attelage Ural avec son bon vieux flat. J’aime bien le côté dépouillé de la nouvelle Vorona.

 

Bonne route à tous, roulez zen,… et au plaisir de vous croiser.

Daniel.

 

================

 

 

Daniel m'envoie ce jour de nouvelles photos que je vous place ici  car il a modifié quelques accessoires.

 

C'est intéressant comme tout !

 

C'est ce que les Suisses appelleraient :

 

Une moto nickel chrome !

 

 

 

 

Ajouter aux favoris           haut de la page          Plan du Site 

 

 

 

 

Ajouter aux favoris           haut de la page          Plan du Site 

 

 

 

 

Ajouter aux favoris           haut de la page          Plan du Site 

 

 

 

 

 

   M'écrire :  royalenfieldlesite@wanadoo.fr

 

Ajouter aux favoris           haut de la page          Plan du Site 

  Creative Commons License Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

 Pour la suite du chapitre click sur les liens ci-dessous

[ Photos 3 >> ] [ La moto de Gilles ] [ La moto de C.L. ] [ La moto de R.B. ] [ L'attelage de DC ] [ La Constellation de Michel ] [ L'attelage de Gilles ] [ La moto de Pacsal ] [ La moto de Claude ] [ La moto de Cose ] [ La moto de Pryt ] [ La super meteor de Pryt ] [ La moto de Daniel F ] [ La moto de Julio ] [ La moto de Xavier ] [ La moto De Denis ] [ La moto de jean-luc ] [ La Bullet de jean new delhi ]
Copyright © Royal Enfield Le Site - http://www.royalenfieldlesite.com - Courriels : Royalenfieldlesite@wanadoo.fr